Brow­ning BXC et BXR

15 balles neuves

Armes de Chasse - - Balles -

Brow­ning se lance à son tour dans la fa­bri­ca­tion et la com­mer­cia­li­sa­tion de balles à son nom. Deux gammes voient le jour, les BXC pour la bat­tue et les BXR pour les chasses si­len­cieuses. Nous les avons tes­tées au dé­but de l’hi­ver, du­rant trois jours de chasse en Ecosse.

De­puis quelques an­nées, les grandes marques de l’ar­mu­re­rie tra­di­tion­nelle mon­diale s’em­ploient à dé ve - lop­per un uni­vers au­tour de leur nom en in­ves­tis­sant de nou­veaux cré­neaux, com­plé­men­taires de leur coeur de mé­tier ori­gi­nel. Aux fusils et ca­ra­bines, les fa­bri­cants « his­to­riques » d’armes de chasse as­so­cient à pré­sent des vê­te­ments, des op­tiques, des voyages par­fois et, de plus en plus, des mu­ni­tions. Brow­ning échap­pait en­core à cette règle, mais ce n’est plus le cas de­puis dé­cembre der­nier et sa pré­sen­ta­tion à la presse de deux balles pour une fa­mille de quinze car­touches. Si Brow­ning a tar­dé plus que d’autres à in­té­grer le monde des en­car­tou­cheurs de mu­ni­tions rayées, c’est sans doute parce que Win­ches­ter, dont la des­ti­née est liée à la sienne de­puis plus de qua­rante ans, pro­pose dé­jà des balles et des car­touches en nombre consé­quent. « Mais ça c’était avant », comme di­rait un cé­lèbre ven­deur de lu­nettes, et la marque au cerf passe dé­sor­mais outre sur cette po­si­tion non concur­ren­tielle de prin­cipe.

De très fausses ju­melles

Pour fê­ter cette nais­sance, Brow­ning a convié les jour­na­listes à un pe­tit sé­jour de trois jours en Ecosse afin de leur per­mettre de tes­ter les mu­ni­tions, au stand de tir d’abord, puis à la chasse. Les nou­velles-nées se pré­nomment BXC et BXR. Les di­ri­geants de la firme nous l’ont pro­mis, elles se­ront dis­tri­buées très vite, au mieux dès avril, en mai au plus tard. Ne cher­chez pas de res­sem­blances entre les deux soeurs, elles ont été conçues pour être com­plé­men­taires afin de ré­pondre à l’en­semble des be­soins des chas­seurs de grand gi­bier, qu’ils soient ama­teurs de bat­tues ou de chasses à l’ap­proche, voire à l’af­fût. On re­grette que ces pro­fils dis­tincts ne se re­pèrent pas dans le pa­cka­ging, très si­mi­laire pour les deux balles. Pour les dis­tin­guer, ne comp­tez donc pas sur leurs boîtes, qui risquent plu­tôt de vous les faire confondre. Fiez- vous seule­ment à leurs noms et à une as­tuce mné­mo­tech­nique : re­te­nez le C (pour « contrô lé » ) des BXC, Balles à noyau sou­dé et eX­pan­sion Contrô­lée, et le R (pour « ra­pide ») des BXR, Balle à eX­pan­sion Ra­pide. Nous sommes fixés sur les noms de code de ces mu­ni­tions, il est temps de les dé­cou­vrir.

La pho­to de fa­mille des deux balles créées par Brow­ning. Un même ca­libre mais deux uti­li­sa­tions dif­fé­rentes et com­plé­men­taires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.