Ju­melles à faire soi-même

Quand Stei­ner nous em­bauche

Armes de Chasse - - Sommaire - Re­por­tage Laurent Be­du

Du 13 au 16 mai der­nier, nous avons ré­pon­du pré­sents à une in­vi­ta­tion des plus ori­gi­nales. Le pro­gramme ? Nous mettre au bou­lot ! Du­rant trois jours, nous avons réa­li­sé des ju­melles de chasse haut de gamme, les Stei­ner Nigh­thun­ter 8 x 56 au­to­fo­cus. Les in­gé­nieurs de la firme al­le­mande avaient pen­sé que c’était la meilleure fa­çon de nous faire ap­pré­cier la grande part de tra­vail ma­nuel re­quis pour la réa­li­sa­tion de telles op­tiques et aus­si toute sa dif­fi­cul­té. Et c’est vrai qu’au fil de nos ar­ticles, nous évo­quons souvent la tech­nique, les salles blanches où sont as­sem­blés les prismes, le po­lis­sage des len­tilles et des prismes par des ma­chines hy­per-so­phis­ti­quées, les ma­té­riaux « high- tech » et « top se­cret » dont sont faits les corps en al­liage. Mais du tra­vail ma­nuel et d’as­sem­blage, il n’est qua­si­ment ja­mais ques­tion.

Trois jours à l’ate­lier

Il faut dire que les vi­sites qui pré­cèdent l’écri­ture de nos ar­ticles sont me­nées à des ca­dences en­dia­blées qui ne nous per­mettent guère de suivre ces opé­ra­tions dans leur conti­nui­té. Or, non seule­ment le tra­vail ma­nuel existe tou­jours dans l’uni­vers de l’op­tique de chasse haut de gamme, mais il est es­sen­tiel, en termes de temps pas­sé, mais éga­le­ment de plus­va­lue ap­por­tée à chaque pro­duit. La sur­prise pas­sée, c’est fi­na­le­ment convain­cus qu’il s’agis­sait d’une bonne idée que nous nous sommes ren­dus dans les lo­caux de Stei­ner, à Bay­reuth, pour consa­crer trois pleines jour­nées à la dé­cou­verte de toutes les phases non mé­ca­ni­sées de la réa­li­sa­tion d’une paire de ju­melles haut de gamme mo­dernes. Le pre­mier jour, après une ra­pide vi­site de l’usine, des salles blanches, de celles réservées au trai­te­ment des verres, à la fa­brique des corps op tiques, nous par­ve­nons à ce qui se­ra notre es­pace de tra­vail pen­dant vingt-quatre heures, l’ate­lier de mon­tage. Une di­zaine de membres aguer­ris du per­son­nel Stei­ner nous at tendent de pied ferme. Nous sommes di­vi­sés en plu­sieurs pe­tits groupes afin de bé­né­fi­cier au mieux des conseils des tech­ni­ciens et sans plus at­tendre sommes in­vi­tés à nous as­seoir à nos postes de tra­vail.

Une nou­velle équipe in­ves­tit les ate­liers de Stei­ner : des jour­na­listes ! Leur mis­sion, fa­bri­quer des ju­melles sous le re­gard at­ten­tif et bien­veillant du per­son­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.