Le Royal Hol­land & Hol­land

Armes de Chasse - - Armes Fines -

La bas­cule du Royal est dé­ve­lop­pée à par­tir du bre­vet n° 23 du 1er jan­vier 1883 ac­cor­dé à Har­ris Hol­land et John Ro­bert­son. Il dé­crit un sys­tème d’ar­me­ment ex­ces­si­ve­ment com­plexe ar­mant une pla­tine à l’ou­ver­ture et l’autre à la fer­me­ture. Au cours des an­nées sui­vantes, Hol­land et Ro­bert­son per­fec­tionnent le concept en ob­te­nant des bre­vets pour un sys­tème d’ar­me­ment com­po­sé d’une pièce fai­sant le re­lais entre le chien et le res­sort prin­ci­pal, ap­pe­lée « chaî­nette », et d’une gâ­chette de sé­cu­ri­té mon­tée au-des­sus de la gâ­chette prin­ci­pale de sorte que les deux pi­votent sur le même axe. En 1893, un sys­tème d’éjec­tion mis au point par Fre­de­rick Bees­ley est in­cor­po­ré au Royal. C’est le cé­lèbre éjec­teur à deux pièces ap­pe­lé com­mu­né­ment « éjec­teur Hol­land & Hol­land ». Au fil d’une sé­rie de douze bre­vets, dé­li­vrés entre 1894 et 1911, Har­ris Hol­land et son chef d’ate­lier Tho­mas Wood­ward mettent au point une ex­cel­lente mo­no­dé­tente. En 1908, les deux hommes font bre­ve­ter la pla­tine dé­ta­chable à la main. À la même pé­riode, les lignes de la bas­cule sont net­toyées, dé­bar­ras­sées de la re­lime à bosse et de l’avant car­ré : pour ce faire, le bois de la crosse est éten­du jus­qu’aux co­quilles – elle de­ve­nait ain­si une bas­cule

sto­cked to the fences, à l’image du Boss et du Pur­dey. Le raf­fi­ne­ment fi­nal, bre­ve­té en 1922, est le sys­tème self-ope­ning H & H. Il ne com­prend que trois pièces : une gaine avec une ex­tré­mi­té four­chue ac­tion­née par un res­sort hé­li­coï­dal et un pis­ton. Le tout est lo­gé entre les faces in­fé­rieures des ca­nons, ca­ché par la lon­guesse. Le Royal est res­té pra­ti­que­ment in­chan­gé de­puis. Ache­tez un fu­sil à pla­tines fa­bri­qué au cours des cent der­nières an­nées, qu’il ait été fa­bri­qué en An­gle­terre, en Bel­gique, en France, en Es­pagne, en Ita­lie ou ailleurs, les chances sont de cent contre un, peut-être plus, qu’il a été créé à l’image du Royal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.