L’ef­fi­ca­ci­té ter­mi­nale avant tout

Armes de Chasse - - Carabines Et Calibres -

La vi­tesse ap­porte un plus aux car­touches mo­dernes, mais ne doit pas être ob­te­nue au dé­tri­ment des autres fac­teurs fa­vo­ri­sant l’ef­fi­ca­ci­té ter­mi­nale. Le 9,3 x 62 en est l’exemple type. Lors de son ar­ri­vée sur le Conti­nent noir, avec une balle simple et une vi­tesse bien in­fé­rieure à 700 m/s, il a im­mé­dia­te­ment ac­quis une ré­pu­ta­tion sans faille. Le .375 H & H de même, tout comme, à moindre me­sure, le .350 Rig­by Ma­gnum. Equi­libre par­fait entre vi­tesse, masse, sur­face fron­tale et, dans le cas du .350, balles de très haute qua­li­té ont per­mis ce­la. La puis­sance brute étant suf­fi­sante mais pas l’élé­ment dé­ter­mi­nant. Bien sûr, comme je n’ai de cesse de le ré­pé­ter dans cet ar­ticle, ce­la ne va­lait que si la balle at­tei­gnait une zone vi­tale. D’ailleurs, pour ses Nor­ma So­lid des­ti­nées aux gi­biers lourds ou dan­ge­reux, le fa­bri­cant d’Amotförs an­nonce très in­tel­li­gem­ment la quan­ti­té de mou­ve­ment des balles en plus de leur vi­tesse et éner­gie. Ce­la per­met au chas­seur de choi­sir avec plus de vi­si­bi­li­té, en fonc­tion de sa ca­pa­ci­té à uti­li­ser ces ca­libres et des gi­biers chas­sés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.