Pour les femmes, et les hommes aus­si

Armes de Chasse - - Carabines Et Calibres -

Sauer a été le pre­mier fa­bri­cant à pro­po­ser une gamme adap­tée aux femmes. Dé­nom­mée Ar­te­mis, cette offre existe pour dif­fé­rents mo­dèles, dont la Sauer 101. Cette ca­ra­bine s’ar­ti­cule sur un boî­tier de cu­lasse en acier, fer­mé bien que dis­po­sant d’une fe­nêtre d’éjec­tion et d’un puits de ma­ga­sin de grande taille. Il est très ri­gide, un fac­teur ga­rant de pré­ci­sion. Le ca­non est réa­li­sé par mar­te­lage à froid. Sur l’Ar­te­mis, il me­sure 51 cm. Il est re­lié au boî­tier par le sys­tème Heat Lock – une sorte de fret­tage, un peu comme ce­lui de la Steyr SSG 69. Une hausse et un gui­don de battue ré­glables, mon­tés à rampe, as­surent la vi­sée. Le boî­tier est per­cé et ta­rau­dé pour le mon­tage d’une op­tique – in­tel­li­gem­ment, Sauer a re­te­nu la norme des Re­ming­ton 700. La cu­lasse cy­lin­drique pos­sède une tête à six te­nons se ver­rouillant dans l’ex­ten­sion de ca­non. L’ex­trac­teur trouve sa place dans l’un des te­nons. L’éjec­tion est confiée à deux éjec­teurs à pis­ton pla­cés de part et d’autre du per­cu­teur. L’ar­rière de la cu­lasse se ter­mine par la noix qui sup­porte le sys­tème d’ar­me­ment et la mise en sé­cu­ri­té du per­cu­teur. C’est un mé­ca­nisme fiable, sûr et si­len­cieux qui au­to­rise le port de la ca­ra­bine car­touche cham­brée. Un pous­soir, pla­cé en ar­rière du le­vier de cu­lasse, per­met l’ou­ver­ture et le dé­char­ge­ment lorsque l’arme est en sû­re­té. Le le­vier de cu­lasse se ter­mine par une boule en noyer. L’ali­men­ta­tion est confiée à un char­geur à double co­lonne en ma­té­riau syn­thé­tique. Avec une car­touche dans la chambre, six en tout, il offre une bonne puis­sance de feu. Un pous­soir pla­cé de­vant le char­geur, pro­té­gé des ma­ni­pu­la­tions in­tem­pes­tives, per­met de le dé­ver­rouiller, qu’on soit droi­tier ou gau­cher. La dé­tente di­recte est ta­rée à 950 g. La sous-garde est en al­liage lé­ger. La crosse de l’Ar­te­mis est adap­tée à la taille et à la mor­pho­lo­gie de nos com­pagnes. Moins longue que celle de la 101 stan­dard, sans joue ni busc pro­non­cé, elle s’in­cline lé­gè­re­ment du bec vers la poi­gnée. Ce choix po­si­tionne par­fai­te­ment la joue et l’oeil face à la ligne de vi­sée tout en éloi­gnant le re­cul de l’os de la mâ­choire et de la pom­mette. La poi­gnée pis­to­let est af­fi­née et re­po­si­tion­née pour conve­nir à des mains fines. La lon­gueur, du ta­lon au mi­lieu de la dé­tente, fait un pe­tit 33,5 cm, et à peine 32,5 cm en droite ligne de la plaque de couche à la dé­tente. Le ta­lon en ca­ou­tchouc reste très ger­ma­nique, Sauer au­rait pu faire un ef­fort ! Conçue pour les chas­se­resses, cette Ar­te­mis s’avère tout aus­si par­faite pour les chas­seurs qui ne pos­sèdent pas la car­rure d’un bu­che­ron sué­dois. Comme pour toutes les 101, la crosse et le boî­tier sont so­li­da­ri­sés par une in­ter­face com­po­sée d’un bloc en al­liage lé­ger ser­vant aus­si de te­non de re­cul sur le­quel re­posent le pont avant et un pillar

bed­ding à l’ar­rière. Le noyer, de bonne qua­li­té, re­çoit un trai­te­ment La­ser Line qui lui donne l’ap­pa­rence d’une qua­li­té en­core su­pé­rieure. Une ca­lotte de poi­gnée au lo­go Sauer, un de­vant type Sch­na­bel et deux porte-gre­na­dières com­plètent la fi­ni­tion. Pe­sant 2,9 kg pour 98 cm de long, l’Ar­te­mis est dis­po­nible en .243 Win., .270 Win., 7 x 64, .308 Win,. .30-06, 8 x 57 et 9,3 x 92. Elle coûte 2 590 €. L’en­semble de la gamme Sauer 101 se dé­clne en neuf mo­dèles, avec des ca­libres s’éche­lon­nant du .22-250 Rem. au .338 Win. Mag, à par­tir de 2 125 € pour la Clas­sic XT jus­qu’à 2 825 € pour la GTI.

L’Ar­te­mis pos­sède des bois « la­sé­ri­sés ». Elle est l’un des neuf mo­dèles de la gamme Sauer 101, dis­po­nibles dans un grand nombre de ca­libres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.