Fran­cis Wolff

Art Press - - MAGIC AND LOSS -

Fayard, 184 p., 17 eu­ros Trois uto­pies contem­po­raines pro­longe dans le champ po­li­tique les ré­flexions de Fran­cis Wolff sur l’hu­ma­nisme. Bien plus qu’un rap­pel à la tradition phi­lo­so­phique, ce re­tour à un hu­ma­nisme dis­qua­li­fié par la pen­sée post­nietz­schéenne ré­pond d’une concep­tion de l’être hu­main en tant qu’il est con­fron­té à la fi­ni­tude de la na­ture hu­maine. Le trans­hu­ma­nisme et l’ani­ma­lisme par­tagent, au contraire, une in­sa­tis­fac­tion de­vant l’hu­main, que tous deux dé­fi­nissent comme une sorte de hé­ros à la conquête de la na­ture – soit pour se plaindre de son in­ca­pa­ci­té à la do­mi­ner, soit pour lui re­pro­cher son ca­rac­tère pré­da­teur. Ces deux « uto­pies » réa­lisent les der­niers dé­ve­lop­pe­ments de la mo­der­ni­té, qu’un re­la­ti­visme à ten­dance bio­lo­gique tend à dé­prendre de la no­tion d’hu­ma­ni­té, et donc moins in­té­res­sée à son éman­ci­pa­tion qu’aux droits des in­di­vi­dus par­ti­cu­liers. En proie à une in­ex­tin­guible hy­bris lors­qu’il pré­tend ou­blier que « les pro­ces­sus cog­ni­tifs sont in­car­nés dans un corps », le trans­hu­ma­nisme est ce­pen­dant condam­né à bu­ter sur des apo­ries com­pa­rables à celles que ren­contre l’ani­ma­lisme, dont « la vo­lon­té de rompre avec l’an­thro­po­cen­trisme peut être te­nue pour la ma­ni­fes­ta­tion la plus abou­tie de l’an­thro­po­cen­trisme ». Moins po­pu­laire, comme Wolff le re­con­naît, et en­core moins réa­liste dans un fu­tur pré­vi­sible, l’uto­pie cos­mo­po­li­tique – la sup­pres­sion des fron­tières et l’at­tri­bu­tion des fonc­tions éta­tiques à un État uni­ver­sel sou­mis au prin­cipe de sub­si­dia­ri­té – est pour­tant l’op­tion qui ré­pond le mieux se­lon lui à l’exi­gence de jus­tice. « Fon­dée sur le point de vue de nulle part », l’uto­pie cos­mo­po­li­tique est « hu­ma­niste par dé­fi­ni­tion », écrit-il, dé­mon­trant de quelle au­dace pro­gram­ma­tique est ca­pable une pen­sée ac­cep­tant avec ri­gueur ses li­mites.

Laurent Pe­rez

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.