Mar­kus Lü­pertz

Art Press - - GRAPHIC WORK -

L’Ate­lier contem­po­rain, 608 p., 30 eu­ros

Dans sa longue pré­face à ce re­cueil réunis­sant dis­cours, es­sais et poèmes écrits entre 1961 et 2019 (soit près de soixante ans de ré­flexions), Éric Dar­ra­gon, spé­cia­liste de l’art al­le­mand d’après-guerre, évoque l’im­por­tance de la com­plexi­té ar­tis­tique pour Mar­kus Lü­pertz et an­nonce que ce der­nier est un « peintre qui écrit pour dire que l’art n’est pas une ré­ponse mais une in­ter­ro­ga­tion faite de doute, de gaie­té, de peur, d’en­thou­siasme ». Ils sont sou­vent obs­curs et vio­lents (les poèmes no­tam­ment), mais c’est un vé­ri­table plai­sir de par­cou­rir ces textes. Cer­taines lignes sont pro­phé­tiques (c’est ce qu’on ap­pe­lait ja­dis « l’avant-garde »). Dans « Sur la no­ci­vi­té des mots d’ordre so­ciaux dans les beaux-arts » (1981), Lü­pertz écrit que « l’art va son che­min sans ver­gogne, por­té par un pe­tit nombre d’in­di­vi­dus, sem­blable à un écha­fau­dage qui s’in­tègre à la masse, se sta­bi­lise, se dé­ploie et conti­nue de croître ». Le peintre écrit aus­si sur l’art an­cien qui l’a in­ten­sé­ment nour­ri. Il consacre par exemple un beau poème, très in­time, à Ni­co­las Pous­sin (1991) et à la Rome du 17e siècle. Et, dans le dis­cours de Ni­mègue (1991 aus­si), il sou­ligne en­core les tra­vers contem­po­rains : « Le rire reste la plus grande pro­vo­ca­tion qui soit. Y com­pris en art. On ad­met l’iro­nie. L’hu­mour, à la ri­gueur. On en­cou­rage la ca­ri­ca­ture. Mais on exècre la gaie­té. Ce­ci est une af­fir­ma­tion. » Après la for­mi­dable ré­tros­pec­tive consa­crée au peintre il y a cinq ans par le Mu­sée d’art mo­derne de la Ville de Pa­ris, c’est là un re­cueil es­sen­tiel pour s’en­fon­cer un peu plus dans le conti­nent Lü­pertz et mieux com­prendre son rap­port à l’an­tique, à l’époque. En croi­sant, au pas­sage, Pa­blo Pi­cas­so, Eduar­do Chil­li­da, Ed­ward Munch ou Paul Klee.

Ri­chard Ley­dier

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.