UNE NOIR­CEUR FON­DA­MEN­TALE

Art Press - - CHRONIQUE -

D’où tu causes ? Et non pas : Qui tu es? Un lieu et un pas­sé, pas un Je, pas un moi, en­flé et haut per­ché. On com­prend d’en­trée, dans le dia­logue qui s’ins­taure entre Georges Di­di-Hu­ber­man et son ami Phi­lippe Roux, que c’est pré­ci­sé­ment à par­tir d’un lieu, d’une ville, Saint-Étienne, que le récit d’une vie qui est à ses dé­buts va se ra­con­ter. Pour com­men­cer en­core, c’est le titre du livre où sont re­cueillis leurs échanges. En­core, c’est une fa­çon d’aler­ter le lec­teur que l’his­toire d’un je, que Georges Di­di-Hu­ber­man pré­fère ap­pe­ler hors-je, je di­vi­sé, je mul­ti­plié, com­mence loin dans le temps, bien avant sa nais­sance. Je sais peu d’hommes d’écri­ture qui fassent preuve d’un tel scru­pule (cette pe­tite pierre dans la chaus­sure qui vous re­met en pré­sence du réel), d’une telle

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.