Art Press : 2020-04-20

CHRONIQUE : 14 : 14

CHRONIQUE

14 chronique SPECTACLES HOW CAN ONE BE LONELY? P.S.: How could I forget to evoke Peter Brook and Marie-Hélène Estienne’s at Bouffes du Nord, which relates to a unique journey in the Elizabetha­n’s oeuvre and discreetly marks, like Prospero at the end of a “liberation” – “liberty”, Shakespear­e’s last word! P.S. Comment ne pas évoquer proposé par Peter Brook et Marie-Hélène Estienne aux Bouffes du Nord, qui renvoie à un parcours unique dans l’oeuvre de l’élisabétha­in et marque discrèteme­nt, comme Prospéro au terme de une « libération » – « liberté » dernier mot de Shakespear­e! Shakes- Sha- peare Resonance, kespeare Resonance The Tempest, la Tempête,

© PressReader. All rights reserved.