La meilleure at­taque de la pla­nète est au PSG

Le trio Mbap­pé-ca­va­ni-ney­mar a été frei­né la sai­son der­nière par la bles­sure du Bré­si­lien. Pour mieux re­par­tir ?

Aujourd'hui en France - - FAIT DU JOUR - SÉ­BAS­TIEN NIETO

LE MON­DIAL a chan­gé nos re­gards sur la « MCN ». Mbap­pé est de­ve­nu cham­pion du monde avec le Cé­sar du meilleur jeune ac­teur, Ca­va­ni a por­té l’uru­guay jus­qu’en quarts de fi­nale et Ney­mar, après plu­sieurs mois de conva­les­cence, a ras­su­ré sur sa ca­pa­ci­té à re­ve­nir au plus haut ni­veau. Ces trois-là, pro­mis aux plus belles choses de­puis leur as­so­cia­tion au PSG l’été der­nier, s’en­traînent de nou­veau en­semble de­puis mar­di. Et ils ont hâte de re­par­tir de l’avant. Pour en­fin prou­ver que ce trio peut être le meilleur de la pla­nète foot ?

Car cette MCN a ins­crit 88 buts toutes com­pé­ti­tions confon­dues la sai­son pas­sée. Un chiffre co­los­sal quand on rap­pelle que le Bré­si­lien a dis­pa­ru le 25 fé­vrier, un soir où sa che­ville meur­trie l’a ren­voyé au pays pour une opé­ra­tion et deux mois de re­pos. Qu’au­rait don­né la sai­son com­plète ? On es­père avoir la ré­ponse dans l’exer­cice à ve­nir. D’au­tant que les ri­vaux eu­ro­péens semblent bais­ser d’un cran. Le Real Ma­drid a per­du le C (Cris­tia­no Ro­nal­do) de sa « BBC » (avec Bale et Ben­ze­ma), par­ti à la Ju­ven­tus Tu­rin. Le Bar­ça d’un Lio­nel Mes­si dé­ce­vant lors du Mon­dial s’est ren­for­cé avec le Bor­de­lais Mal­com mais sans cer­ti­tude. Reste à sa­voir si le trio Sa­lah-ma­né-fir­mi­no de Li­ver­pool ré­itère ses per­for­mances du prin­temps (fi­nale de Ligue des cham­pions).

LA NOU­VELLE DIMENSION DE MBAP­PÉ

Il y en a un pour qui tout s’est ac­cé­lé­ré. Ky­lian Mbap­pé va être ob­ser­vé dif­fé­rem­ment. Une étoile ac­cro­chée au-des­sus de la tête lui offre un nou­veau sta­tut. Com­pa­ré à Pe­lé ou Ro­nal­do, après ce Mon­dial de feu (4 buts, dont un en fi­nale, une passe dé­ci­sive), Mbap­pé a fran­chi un cap. « Il est évident qu’il pos­sède quelque chose de plus que les autres, es­time son nou­veau co­équi­pier Gian­lui­gi Buf­fon dans un en­tre­tien au ma- ga­zine du club. J’es­père qu’il va res­ter humble et conser­ver cette en­vie de pro­gres­ser et de se sa­cri­fier. » Avec 21 buts en 20172018, Mbap­pé vou­dra amé­lio­rer cette sta­tis­tique tout en pen­sant à ses com­pères Ca­va­ni et Ney­mar.

Si ce n’est pas contre Caen, ces trois hommes dé­bu­te­ront sans doute à Guin­gamp, le 18 août. Là où Ney­mar avait lan­cé son aven­ture fran­çaise avec un but et une passe dé­ci­sive pour son pre­mier match avec Pa­ris. Mais la pre­mière sai­son du « Ney » reste frus­trante entre sa bles­sure et sa re­la­tion en de­mi-teinte avec Ca­va­ni. Voi­ci le plus grand dé­fi de Tho­mas Tu­chel : gé­rer les ego, amé­lio­rer le jeu entre les ac­teurs et faire co­ha­bi­ter ce trio avec un banc de touche qua­li­ta­tif (Di Ma­ria, Drax­ler, les jeunes Nkun­ku et Weah). Si tout va bien, la MCN pour­rait bien tout ra­fler.

Toutes com­pé­ti­tions confon­dues, le trio Ney­mar-ca­va­nim­bap­pé a ins­crit 88 buts la sai­son der­nière. Et es­père bien pul­vé­ri­ser ce re­cord cette an­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.