« Ces per­son­nages dé­com­plexants font du bien »

Aujourd'hui en France - - LOISIRS -

« LES PER­SON­NAGES du Grand Bain, ce sont des créa­tures an­ti-com, aux­quelles on s’iden­ti­fie fa­ci­le­ment, dé­com­plexantes, qui font du bien. Le film met en avant im­per­fec­tions et né­vroses à une époque où on est las des ef­fets spé­ciaux, où l’on se rend compte que la so­cié­té a for­cé sur l’image de la per­fec­tion. Dans les mé­dias et sur les ré­seaux so­ciaux, on voit des ventres plats, des fesses par­faites, des gens qui donnent une image lis­sée d’eux-mêmes… tout ce que la so­cié­té de consom­ma­tion pro­meut. A la té­lé, on voit des ac­teurs ou des foot­bal­leurs qui s’ex­priment comme des ré­pon­deurs au­to­ma­tiques.

Le contre­coup de ces hy­per-corps et de cette in­ex­pres­si­vi­té, c’est un be­soin de na­tu­rel. On re­cherche une hu­ma­ni­té réelle, quelque chose de sin­cère, pas am­bi­gu. Les per­son­nages du Grand Bain se lâchent dans une so­cié­té d’hy­per­con­trôle. Et comme les pommes de terre ca­bos­sées ont au­jourd’hui l’air meilleures que celles qui sont par­fai­te­ment rondes, ils ont l’air plus au­then­tiques que les hommes bo­dy­buil­dés. Par ailleurs, le film pro­meut le col­lec­tif. Et on a vu cet été avec la Coupe du monde de foot­ball com­bien le col­lec­tif pou­vait

nous faire vi­brer. »

PRO­POS RE­CUEILLIS PAR C. BA.

*Ed. du Mo­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.