Le Pen lance l’of­fen­sive à Ver­dun

Aujourd'hui en France - - LA UNE - DE NOTRE EN­VOYÉE SPÉ­CIALE, VA­LÉ­RIE HACOT À VER­DUN (MEUSE)

vient­nous ser­vir à boire… » Les 350 mi­li­tants du Ras­sem­ble­ment na­tio­nal (ex-fn) at­ta­blés sous un cha­pi­teau dres­sé dans la pé­ri­phé­rie de Ver­dun (Meuse) en­tonnent le chant mi­li­taire. His­toire de ré­chauf­fer l’at­mo­sphère, alors que la pluie tombe de­puis le dé­but de la­ma­ti­née­sur­ma­ri­ne­le­pen,qui cé­lèbre à sa fa­çon la fin de la guerre 1914-1918.

Le jour même où Em­ma­nuel Ma­cron re­çoit 69 chefs d’etat à Pa­ris et ar­pente en com­pa­gnie d’an­ge­la Mer­kel la clai­rière de Re­thondes (Oise), la chef fron­tiste a sou­hai­té prendre le contre-pied. « Nous ne lais­se­rons pas dire que l’en­sei­gne­ment de quatre an­nées de souf­france doit être la re­pen­tance, le re­non­ce­ment et la lâ­che­té », tacle-t-elle, alors que son par­ti veut au contraire mettre l’ac­cent sur « la vic­toire » de la France. Quatre jours après le pré­sident de la Ré­pu­blique, Ma­rine Le Pen s’est in­cli­née à son tour de­vant l’os­suaire de Douau­mont, avant de re­trou­ver ses troupes pour un ban­quet, certes mé­mo­riel, mais aus­si et sur­tout électoral, à six mois des eu­ro­péennes. oc­ca­sion d’une charge très na­tio­na­liste contre l’union eu­ro­péenne (UE). « Ce ne sont pas les na­tions qui ont cau­sé la guerre, mais les em­pires », pro­fesse-t-elle en com­pa­rant L’UE à un em­pire en de­ve­nir, « as­sis sur les peuples ». Em­ma­nuel Ma­cron, évi­dem­ment, n’est pas ou­blié. « Les in­sultes, les me­naces comme les le­çons de mo­rale à la terre en­tière ne peuvent te­nir lieu de po­li­tique étran­gère », charge-t-elle. Avant de mo­quer « l’iti­né­rance » du chef de l’etat ac­cu­sé d’avoir « er­ré » toute la se­maine. A peine le dis­cours de Ma­rine Le Pen ter­mi­né, un cadre en­joint les mi­li­tants, qui s’épar­pillent, à se mo­bi­li­ser pour la jour­née des Gilets jaunes contre la hausse des car­bu­rants, sa­me­di pro­chain. Pour le par­ti, la grande of­fen­sive de la se­maine a com­men­cé hier à Ver­dun.

Douau­mont (Meuse), hier. Ma­rine Le Pen s’est re­cueillie de­vant l’os­suaire éri­gé en mé­moire des sol­dats tom­bés pen­dant la ba­taille de Ver­dun en 1916.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.