Un ca­ta­logue de re­ven­di­ca­tions

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE - ZOÉ LAUWEREYS

BAISSE DES TAXES, in­ter­dic­tion du gly­pho­sate ou sup­pres­sion des pri­vi­lèges des élus… Re­çue mar­di soir au mi­nis­tère de l’eco­lo­gie, une dé­lé­ga­tion de Gi­lets jaunes a re­mis à Fran­çois de Ru­gy une longue liste de re­ven­di- ca­tions. La pre­mière reste la baisse des taxes qui plombent le bud­get des au­to­mo­bi­listes. Les Gi­lets jaunes ré­clament aus­si une ré­duc­tion de la TICPE (taxe in­té­rieure de consom­ma­tion sur les pro­duits éner­gé­tiques) ap­pli­quée aux car­bu­rants et aux com­bus­tibles de chauf­fage. L’ob­jec­tif de re­nou­vel­le­ment du parc au­to­mo­bile fran­çais, que le gou­ver­ne­ment ap­puie via des primes à la conver­sion, doit, se­lon eux, être aban­don­né. Ils sont éga­le­ment pour l’in­ter­dic­tion du gly­pho­sate, une pro­messe d’em­ma­nuel Ma­cron.

Par­mi leurs re­ven­di­ca­tions liées au coût de la vie, ils ré­clament une aug­men­ta­tion du smic. « Il y au­ra la re­va­lo­ri­sa­tion lé­gale, pas de coup de pouce sup­plé­men­taire », a ba­layé Edouard Phi­lippe. Les Gi­lets jaunes plaident pour une aug­men­ta­tion des aides pu­bliques à l’em­bauche en CDI, en CDD et en contrat d’ap­pren­tis­sage, et in­sistent sur celle de per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite. En pa­ral­lèle, le mou­ve­ment ap­pelle à la baisse des charges pa­tro­nales et à l’exo­né­ra­tion des heures sup­plé­men­taires. Tout comme l’aug­men­ta­tion des re­traites, de leur cal­cul, la fin des ré­gimes spé­ciaux, la hausse des APL (aides per­son­na­li­sées au lo­ge­ment).

SUP­PRES­SION DU SÉ­NAT

Ega­le­ment ré­cla­mée, une baisse du train de vie des mi­nistres et de leur ré­mu­né­ra­tion. Sup­pres­sion des pri­vi­lèges des élus, meilleur contrôle de leurs frais, pré­sence obli­ga­toire à l’as­sem­blée se­raient des so­lu­tions pour « ré­duire le bud­get des comptes pu­blics », se­lon eux. Afin « que la voix du ci­toyen soit réel­le­ment prise en compte », ils pré­co­nisent l’or­ga­ni­sa­tion ré­gu­lière de ré­fé­ren­dums lo­caux et na­tio­naux, de­mandent la sup­pres­sion du Sé­nat et la re­con­nais­sance du vote blanc, mais aus­si la pro­mul­ga­tion des lois par les ci­toyens, une pré­ro­ga­tive qui ap­par­tient au pré­sident… dont ils n’exigent pas la des­ti­tu­tion, un mot d’ordre sou­vent scan­dé dans la rue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.