Mé­len­chon et Le Pen misent sur le jaune

Aujourd'hui en France - - FAIT DU JOUR - PAR QUEN­TIN LAURENT

Les deux lea­ders de l’op­po­si­tion po­pu­liste tablent sur un suc­cès du mou­ve­ment des Gi­lets jaunes. Le lea­der des In­sou­mis ma­ni­fes­te­ra même avec eux de­main à Pa­ris.

ILS SUR­VEILLENT le mou­ve­ment comme le lait sur le feu. La mo­bi­li­sa­tion des Gi­lets jaunes est de na­ture et d’am­pleur in­édites. Un ob­jet po­li­tique non iden­ti­fié. Ni Jean-luc Mé­len­chon ni Ma­rine Le Pen n’en sont à l’ori­gine, et pour­tant ils s’y re­trouvent for­te­ment. Ils nient toute ré­cu­pé­ra­tion ! Mais l’un comme l’autre es­pèrent que cette co­lère — née de la contes­ta­tion de la hausse des prix du car­bu­rant — pros­père pour af­fai­blir da­van­tage Em­ma­nuel Ma­cron.

De­puis le dé­but, Ma­rine Le Pen mul­ti­plie les prises de po­si­tion fa­vo­rables au mou­ve­ment, « dans le­quel beau­coup de [ses] élec­teurs se re­trouvent », af­fir- mait-elle dans nos co­lonnes. Comme elle a ap­pe­lé hier le gou­ver­ne­ment à au­to­ri­ser les Gi­lets jaunes à ma­ni­fes­ter de­main sur les Champs-ely­sées, par « consi­dé­ra­tion » pour eux.

La pa­tronne du Ras­sem­ble­ment na­tio­nal (RN, ex-fn) n’ira ce­pen­dant pas dé­fi­ler ce wee­kend. Le rôle d’une di­ri­geante po­li­tique, « ce n’est pas d’être dans la rue », dit-elle, même si elle a ap­pe­lé ses sym­pa­thi­sants et les cadres du par­ti à y al­ler. « Le mou­ve­ment est plus fort s’il est in­dé­pen­dant », souffle un de ses conseillers. Et plus il de­vient fort, plus le RN en se­ra ren­for­cé, croit la dé­pu­tée du Pas-de-ca­lais. Car elle reste per­sua­dée d’être le dé­bou­ché élec­to­ral na­tu­rel de ce qu’elle ap­pelle « la France des in­vi­sibles ».

A tort ? Car Jean-luc Mé­len­chon et les In­sou­mis occupent os­ten­si­ble­ment le ter­rain. Gi­let jaune sur les épaules, pour cer­tains ! Si la France in­sou­mise ren­contre au­jourd’hui des tur­bu­lences et quelques dé­parts in­ternes liés aux eu­ro­péennes, ses membres comptent bien ca­pi­ta­li­ser sur cette co­lère po­pu­laire. Hier soir, Fran­çois Ruf­fin, dé­pu­té LFI de la Somme ten­tait ain­si en so­lo de ré­ani­mer le mou­ve­ment Nuit de­bout, place de la Ré­pu­blique à Pa­ris, ap­pe­lant les « ur­bains » à se joindre à une contes­ta­tion jus­qu’ici prin­ci­pa­le­ment pro­vin­ciale.

Jean-luc Mé­len­chon, qui de­vait à l’ori­gine être en dé­pla­ce­ment au Mexique, se­ra bien à Pa­ris pour ma­ni­fes­ter de­main. Pas ques­tion de ra­ter ça ! « C’est clai­re­ment un évé­ne­ment po­li­tique ma­jeur, nous sommes à la veille d’une ré­vo­lu­tion ci­toyenne », a-t-il com­men­té hier ma­tin sur France 2, pré­ci­sant qu’il ré­cu­sait toute vio­lence.

MÉ­LEN­CHON VEUT PAR­LER AUX « F­CHÉS MAIS PAS FA­CHOS »

Le lea­der de la France in­sou­mise, qui n’a ja­mais ca­ché sa fas­ci­na­tion pour l’épi­sode ré­vo­lu­tion­naire de 1789, ca­resse l’es­poir que le « peuple » oblige d’une ma­nière ou d’une autre le pou­voir à le re­con­vo­quer aux urnes. Mais de­puis le dé­but du quin­quen­nat, au­cune ma­ni­fes­ta­tion n’a réus­si à faire re­cu­ler l’exé­cu­tif. « Fé­dé­rer le peuple » est au coeur de la stra­té­gie po­pu­liste de Mé­len­chon, et ce­la im­plique de par­ler à une par­tie de l’élec­to­rat fron­tiste, ceux que l’élu mar­seillais sur­nomme les « fâ­chés mais pas fa­chos ». Et les Gi­lets jaunes sont, en ce sens, un coeur de cible pour les In­sou­mis.

« L’élec­to­rat qui sou­tient très for­te­ment ce mou­ve­ment est ce­lui de la pro­tes­ta­tion, ceux qui votent Ras­sem­ble­ment na­tio­nal […] et dans une cer­taine me­sure pour les In­sou­mis », ex­pli­quait ré­cem­ment Jé­rôme Four­quet, de l’ins­ti­tut de son­dage Ifop. Mais éga­le­ment, et c’est là un coeur de cible pour Le Pen comme Mé­len­chon, « la po­pu­la­tion dé­ta­chée de la po­li­tique, abs­ten­tion­niste ».

Bien ma­lin qui di­ra l’ave­nir de cette mo­bi­li­sa­tion. Mais LFI comme le RN sont en tout cas prêts à s’en dis­pu­ter les bé­né­fices élec­to­raux.

Jean-luc Mé­len­chon a an­nu­lé un dé­pla­ce­ment au Mexique pour ma­ni­fes­ter de­main à Pa­ris. Ma­rine Le Pen, elle, en­cou­rage les Gi­lets jaunes mais ne dé­fi­le­ra pas avec eux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.