Bar­rages fil­trants sur les Champs-ely­sées de­main

L’ave­nue se­ra fer­mée à la cir­cu­la­tion et ou­verte aux pié­tons dont l’iden­ti­té se­ra contrô­lée.

Aujourd'hui en France - - FAIT DU JOUR -

LA MA­NI­FES­TA­TION des Gi­lets jaunes sur les Champs-ely­sées au­ra bien lieu, mais se­ra contrô­lée. Le mi­nistre de l’in­té­rieur, Ch­ris­tophe Cas­ta­ner, a an­non­cé hier soir sur France 3 que la cé­lèbre ave­nue se­rait fer­mée à la cir­cu­la­tion et ou­verts « aux pié­tons » mais avec des « contrôles d’iden­ti­té sys­té­ma­tiques ».

« Nous fouille­rons les sacs pour évi­ter qu’il y ait des armes par des­ti­na­tion et que nos forces de l’ordre soient des vic­times, d’au­tant plus que nous sa­vons que l’ul­tra­gauche et l’ul­tra­droite, comme ça avait été le cas la se­maine der­nière pour l’ul­tra­droite en par­ti­cu­lier au dé­but de la ma­ti­née, se mo­bi­lisent pour ve­nir une nou­velle fois cas­ser », a pré­ci­sé le mi­nistre. « Non seule­ment le pé­ri­mètre se­ra pro­té­gé, mais nous au­rons des forces d’in­ter­pel­la­tion sur le site et dès qu’il y au­ra des dé­gâts, des pro­vo­ca­tions, nous sanc­tion­ne­rons, nous in­ter­pel­le­rons et nous li­vre­rons à la jus­tice », a pré­ve­nu Ch­ris­tophe Cas­ta­ner, sans pré­ci­ser le nombre de forces de l’ordre mo­bi­li­sées sa­me­di.

LES COM­MER­ÇANTS FIXÉS CE MA­TIN

Se­lon plu­sieurs sources po­li­cières, le dis­po­si­tif, de­main, pour­rait mo­bi­li­ser une cin­quan­taine d’uni­tés de forces mo­biles, soit en­vi­ron 5 000 hommes. Dans la ca­pi­tale, les forces de l’ordre se­ront aus­si sur le pont pour en­ca­drer un autre ras­sem­ble­ment, ce­lui or­ga­ni­sé par la CGT place de la Ré­pu­blique. Le mi­nistre a par ailleurs de­man­dé aux Gi­lets jaunes de dé­cla­rer leurs ma­ni­fes­ta­tions. Concer­nant celle sur les Champs-ely­sées, il a as­su­ré qu’une « per­sonne a dit je veux bien or­ga­ni­ser la ma­ni­fes­ta­tion » mais qu’il n’avait pas re­çu de « de­mande of­fi­cielle ».

La so­lu­tion re­te­nue par Ch­ris­tophe Cas­ta­ner per­met d’évi­ter de fer­mer to­ta­le­ment les Champs-ely­sées. Ce qui, pour les quelque 110 com­merces, au­rait si­gni­fié un sa­me­di à 0 € de chiffre d’af­faires, alors que le rush des achats de Noël dé­bute. Un nou­veau coup dur, sur­tout que le week-end re­pré­sente 50 % des re­cettes heb­do­ma­daires ! Les com­mer­çants se­ront fixés sur les me­sures de sé­cu­ri­té en­vi­sa­gées à l’is­sue d’une réu­nion avec la pré­fec­ture de po­lice ce ma­tin. Les tou­ristes ou les Pa­ri­siens qui sou­hai­te­raient faire du shop­ping ou se ba­la­der de­main sur les Champs-ely­sées de­vraient donc pou­voir le faire. Mais cer­tains com­mer­çants pourr­raient dé­ci­der de bais­ser le ri­deau afin d’évi­ter d’éven­tuelles dé­gra­da­tions.

P.R. (AVEC N.M.)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.