« Free floa­ting » ou boucle fer­mée ?

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE - SÉ­BAS­TIAN COM­PA­GNON

DÉ­BUT OC­TOBRE, le groupe Re­nault et le loueur Ada ont lan­cé Moov’in.pa­ris, 100 Re­nault Zoe et 20 Twiz­zy élec­triques dis­po­nibles en « free floa­ting » (c’est-à-dire en libre ser­vice sans borne) à Pa­ris et à Cli­chy (Hauts-deseine). Elles se­ront 500 d’ici à fin dé­cembre. L’ap­pli­ca­tion a été té­lé­char­gée 18 000 fois. Le ser­vice est ac­ces­sible sans abon­ne­ment, à 0,38 € la mi­nute avec un mi­ni­mum de dix mi­nutes. D’autres opé­ra­teurs, comme Ubee­qo, Com­mu­nau­to et Zip­car, pro­posent des so­lu­tions d’au­to-par­tage en « boucle fer­mée » : le client doit rap­por­ter la voi­ture em­prun­tée à son point de dé­part. En­vi­ron 600 vé­hi­cules non élec­triques — ci­ta­dines, berlines, monospaces et pe­tits uti­li­taires — sont dis­po­nibles à Pa­ris, avec plu­sieurs for­mules d’abon­ne­ment. En­fin, pour des lo­ca­tions oc­ca­sion­nelles à moindre coût, l’uti­li­sa­teur peut se tour­ner vers l’au­to-par­tage entre par­ti­cu­liers pro­po­sé par Dri­vy, Ouicar ou Koo­li­car.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.