Les dé­parts dif­fé­rés en jan­vier ?

Aujourd'hui en France - - FOOTBALL -

C’EST UNE MAROTTE de­puis l’in­ves­tis­se­ment pha­rao­nique Ney­mar-mbap­pé de 2017 (402 M€ en tout) : le PSG doit vendre pour équi­li­brer ses comptes et res­ter dans les clous du fair-play fi­nan­cier.

En rai­son de la crise sa­ni­taire, L’UEFA, cette an­née, s’adap­te­ra mais ne cé­de­ra pas sur le prin­cipe du club qui ne doit pas dé­pen­ser plus que ce qu’il per­çoit. Cet été, en mul­ti­pliant les prêts payants, le PSG n’a pas for­cé l’ad­di­tion, mais il lui fau­dra quand même vendre, alors qu’il a prê­té Al­phonse Areo­la à As­ton Vil­la et cé­dé Loïc Mbe Soh à Not­tin­gham Fo­rest pour quelque 5 M€. Un jo­li coup, mais une goutte d’eau dans l’océan.

Le mer­ca­to ferme ses portes à mi­nuit. Il y a peu de chances qu’une forte va­leur mar­chande et/ou un in­dé­si­rable aux yeux de Leonardo – comme Ju­lian Drax­ler, Thi­lo Keh­rer ou en­core Ga­na Gueye – quitte le club. Sur­tout après le coup de sang de Tho­mas Tuchel, re­gret­tant, jeu­di, en confé­rence de presse un ef­fec­tif moins fort que la sai­son der­nière.

Les dé­parts libres de Thia­go Sil­va, Tho­mas Meu­nier et Edin­son Ca­va­ni ont consi­dé­ra­ble­ment al­lé­gé la masse sa­la­riale, per­met­tant la suc­ces­sion de prêts payants. L’ac­ces­sion en fi­nale de la Ligue des cham­pions a don­né éga­le­ment plus de marges mais n’a ac­cor­dé au­cune fo­lie alors qu’au prin­temps le PSG a dé­bour­sé 58 M€ pour l’achat de Mau­ro Icar­di.

Cher train de vie pa­ri­sien

Sauf dé­part sur­prise ce soir, le club de­vra trou­ver une porte de sor­tie lors du mer­ca­to d’hi­ver, ha­bi­tuel­le­ment as­sez calme. C’est en jan­vier pro­chain que la plu­part de­vraient y voir plus clair. Tho­mas Tuchel au­ra en ef­fet com­men­cé à éta­blir ses prio­ri­tés, no­tam­ment au mi­lieu de ter­rain où la concur­rence de­vient vive. Drax­ler et Gueye pour­raient voir leur temps de jeu di­mi­nuer, alors que le dé­but de sai­son, pour di­verses rai­sons, les a mis en lu­mière.

Mais la di­rec­tion pa­ri­sienne risque d’être confron­tée dans trois mois au même pro­blème qu’en ce dé­but d’au­tomne : les joueurs se plaisent à Pa­ris, où ils jouissent d’un confor­table contrat. Ils n’ont pas dans l’idée d’y re­non­cer, ni de bais­ser leur train de vie.

Da­ni­lo Pe­rei­ra, mi­lieu de ter­rain du FC Por­to, dé­barque au PSG avec une so­lide ex­pé­rience du haut ni­veau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.