Aujourd'hui en France

Le Co­vid plus fort que la fête à Rouen

Le couvre-feu a eu rai­son des der­niers es­poirs de voir la foire Saint-ro­main ou­vrir ses portes.

- PAR LAURENT DEROUET Celebrations · Rouen · Seine · Lubrizol

LES AMA­TEURS de sen­sa­tions fortes vont de­voir se faire une rai­son : à Rouen (Seine-ma­ri­time), l’édi­tion 2020 de la foire Saint-ro­main n’au­ra pas lieu. La dé­ci­sion est tom­bée jeu­di soir après une ul­time réunion avec les re­pré­sen­tants de la mai­rie. Il faut dire qu’avec une mé­tro­pole clas­sée de­puis peu au sixième rang des ag­glo­mé­ra­tions fran­çaises en ma­tière d’in­ci­dence de l’épi­dé­mie de Co­vid-19, avec 275 cas pour 100 000 ha­bi­tants, les der­nières chances de voir les lam­pions s’al­lu­mer comme pré­vu le 23 oc­tobre ve­naient de dis­pa­raître.

Une ca­tas­trophe pour les 220 fa­milles qui font de cet évé­ne­ment la plus im­por­tante fête fo­raine de pro­vince. « La Saint-ro­main, c’est 30 % de notre chiffre d’af­faires an­nuel et près de 1,5 mil­lion de vi­si­teurs sur quatre se­maines », ré­sume, dé­pi­té, Karl Mo­rel, pro­prié­taire d’un ma­nège d’au­to­tam­pon­neuses pour en­fants et pré­sident du co­mi­té de pro­mo­tion. Il faut se rendre à l’évi­dence, le co­ro­na­vi­rus est plus fort que la fête. »

Coup dur pour les fo­rains

Et pour­tant, comme il le rap­pelle, les fo­rains ont tout ten­té pour par­ve­nir à tra­vailler. « Mal­gré la jauge à 5 000 vi­si­teurs, puis à 1 000, mal­gré les contrainte­s sa­ni­taires dras­tiques, nous avons toujours pro­po­sé des so­lu­tions pour ou­vrir. Mais là, le couvre-feu, c’est trop… Eco­no­mi­que­ment, ce n’est pas viable, déses­pè­ret-il. Un ma­nège em­blé­ma­tique comme le King, c’est 17 se­mi­re­morques, dix jours de mon­tage pour six per­sonnes. For­cé­ment, il faut pou­voir le ren­ta­bi­li­ser. Là, il faut se rendre à l’évi­dence, ce n’est plus pos­sible. Cer­tains d’entre nous n’ont pas tra­vaillé de­puis près d’un an et ne savent pas comment ils vont pas­ser l’hi­ver avec une tré­so­re­rie à sec », s’alarme le gé­rant.

Après 2015, où un violent conflit avait op­po­sé fo­rains et mu­ni­ci­pa­li­té sur fond de dé­mé­na­ge­ment condui­sant à l’an­nu­la­tion de l’évé­ne­ment, c’est la se­conde fois en peu de temps que la Saint-ro­main n’au­ra pas lieu. Et l’an­née der­nière, ce sont les ef­fluves ve­nus du site in­cen­dié de l’usine de Lu­bri­zol qui avaient par­fu­mé aux hy­dro­car­bures les barbes à pa­pa, avec comme ré­sul­tat une édi­tion 2019 en de­mi-teinte.

Des fa­milles iti­né­rantes dé­jà ins­tal­lées

Sur l’es­pla­nade Saint-ger­vais qui de­vait ac­cueillir la foire, quelques struc­tures avaient pour­tant com­men­cé à être mon­tées. Elles n’iront pas plus loin, don­nant au site une at­mo­sphère de ville fan­tôme. Tous les pro­fes­sion­nels ne sont pas ve­nus évi­dem­ment. Mais comme l’in­dique Ni­co­las

Mayer-ros­si­gnol, maire PS de Rouen, « ceux qui vont s’ins­tal­ler comme ils l’avaient pré­vu vont pou­voir le faire dans des condi­tions d’ac­cueil dignes d’une ville comme la nôtre avec l’eau, l’élec­tri­ci­té »…

Car, pour cer­tains de ces com­mer­çants iti­né­rants, ve­nir en Nor­man­die fait par­tie d’une tour­née qui rythme leur quo­ti­dien. « Cer­tains ont dé­jà ins­crit leurs en­fants à l’école à Rouen. Mal­gré tout, il faut que la vie conti­nue », sou­ligne Karl Mo­rel, qui es­time qu’entre 30 et 50 fa­milles vont res­ter sur la com­mune. Avec un es­poir : que la Saint-ro­main puisse se dé­rou­ler au dé­but de l’an­née pro­chaine. Mais là en­core, ce se­ra au Co­vid-19 de dé­ci­der si la fête pour­ra avoir lieu…

 ??  ?? Rouen (Seine-ma­ri­time),
hier. Sur l’es­pla­nade Saint-ger­vais qui de­vait ac­cueillir la foire, quelques struc­tures avaient com­men­cé à être mon­tées... Tout s’ar­rête, don­nant au site une at­mo­sphère de ville fan­tôme.
Rouen (Seine-ma­ri­time), hier. Sur l’es­pla­nade Saint-ger­vais qui de­vait ac­cueillir la foire, quelques struc­tures avaient com­men­cé à être mon­tées... Tout s’ar­rête, don­nant au site une at­mo­sphère de ville fan­tôme.
 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France