Aujourd'hui en France

Ver­ra-t-on les gros films fran­çais ?

- Entertainment · Movies · Paris · Gaumont British Picture Studios · Valérie Lemercier · Le Studio Canal + · Laurent Lafitte · ETH Zurich · Nicolas Vanier

Les pro­duc­teurs hé­sitent à main­te­nir la sor­tie de leurs longs-mé­trages ces pro­chaines se­maines.

SOR­TI­RA, sor­ti­ra pas ? Hier, les res­pon­sables des so­cié­tés de pro­duc­tion et de dis­tri­bu­tion de ci­né­ma ont mul­ti­plié les réunions pour dé­ci­der s’ils re­por­taient les sor­ties de films pré­vues dans les pro­chaines se­maines… Ou les main­te­naient, tout en se pri­vant, en Ile-de-france et dans les huit autres mé­tro­poles concer­nées par le cou­vre­feu, des deux séances du soir qui ras­semblent d’or­di­naire 40 % de la fré­quen­ta­tion.

Beau­coup de pro­fes­sion­nels at­ten­daient de voir ce qui se­ra dé­ci­dé, sans doute au­jourd’hui, pour « Adieu les cons », d’al­bert Du­pon­tel, sup­po­sé sor­tir mer­cre­di. Mais si Gau­mont choi­sit de ne pas « ris­quer » ce long-mé­trage qui a coû­té 10 mil­lions, d’autres films pour­raient être dé­pro­gram­més. Comme « Aline », de Va­lé­rie Le­mer­cier, pré­vu le 11 no­vembre, au bud­get de 23,6 mil­lions d’eu­ros.

70 % du pu­blic en moins

« Si des poids lourds quittent l’af­fiche, il y au­ra moins de spec­ta­teurs en salles, les bandes-an­nonces se­ront moins vues… Sans comp­ter la me­nace que des ci­né­mas sup­priment des séances, voire baissent le ri­deau », dé­crypte un dis­tri­bu­teur. Hier, Stu­dio Ca­nal, qui avait an­nu­lé jeu­di la pro­mo­tion de « l’ori­gine du monde », de Laurent La­fitte, pré­vu le 4 no­vembre, ju­rait que sa dé­ci­sion n’était pas prise. ARP main­tient fi­na­le­ment à mer­cre­di la sor­tie de « Peninsula ». Cer­tains longs-mé­trages fa­mi­liaux ou à bud­gets moyens se­ront, eux aus­si, en salles, comme « Po­ly », de Ni­co­las Va­nier, et « Pe­tit Vam­pire », de Joann Sfar, ou « Sous les étoiles de Pa­ris », avec Ca­the­rine Frot, le 28 oc­tobre.

« Miss », de Ru­bem Alves, et « ADN », de Maï­wenn, sont eux aus­si main­te­nus au 28 oc­tobre. Mais Jean La­ba­die, qui dis­tri­bue « ADN », re­con­naît que les chiffres de fré­quen­ta­tion de ce week-end et de mer­cre­di pour­raient chan­ger la donne. Le ci­né­ma s’adapte. Mais il risque gros à l’heure où les salles ont per­du 70 % de leur pu­blic de­puis sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from France