Au­di Q3

En s’al­lon­geant de 10 cm, le nou­vel ar­ri­vant s’éloigne de la sil­houette ur­baine du Q2, pour se rap­pro­cher de celle du Q5, plus fa­mi­liale.

Auto Moto - - Auto Menu - PAR J. JODRY, PHO­TOS DR

Chasse aux re­jets de CO2 oblige, la ten­dance ac­tuelle prône la stag­na­tion des ga­ba­rits, d’une gé­né­ra­tion à une autre, afin de conte­nir les masses. En bien­tôt cin­quante ans de car­rière, la Volks­wa­gen Golf au­ra, par exemple, fran­chi deux ca­té­go­ries. Des 3,70 m du pre­mier opus, aux 4,26 m de notre contem­po­raine. Mais ga­geons que la nu­mé­ro 8, at­ten­due l’an­née pro­chaine, ju­gu­le­ra ses pré­ten­tions de croissance. Il en va au­tre­ment pour la se­conde mouture d’Au­di Q3, qui s’au­to­rise un bond de 4,39 m à 4,49 m, as­sez rare de nos jours pour être si­gna­lé. De­puis son lan­ce­ment en 2011, la concur­rence s’est in­ten­si­fiée, tout en soi­gnant les as­pects pra­tiques, pour cap­ter une clien­tèle fa­mi­liale. Une me­nace éga­le­ment ve­nue des construc­teurs gé­né­ra­listes, à l’image des Peu­geot 3008 et Volks­wa­gen Ti­guan. C’est d’ailleurs à ce der­nier qu’il re­prend la base tech­nique MQB, tout en a chant une lon­gueur si­mi­laire, pour briller en termes d’ha­bi­ta­bi­li­té. En re­cou­rant, de sé­rie, à une ban­quette cou­lis­sant sur 15 cm, ce Q3 fait os­cil­ler son vo­lume de co re de 530 à 675 l, quand l’an­cien mo­dèle se conten­tait de 460 l. L’in­cli­nai­son des dos­siers, sui­vant 7 positions, par­ti­cipe à amé­lio­rer sa mo­du­la­ri­té, qua­si in­exis­tante sur l’an­cien mo­dèle. Au fi­nal, ses nou­velles cotes lui per­mettent de tu­toyer, voire de sur­clas­ser, les ca­pa­ci­tés de char­ge­ment du Q5. Un comble au­quel l’al­lon­ge­ment de l’em­pat­te­ment (+ 8 cm) n’est pas étran­ger. Toutes as­sises ra­bat­tues, le SUV com­pact em­barque jus­qu’à 1 525 l, tou­te­fois in­su sants face à la ca­pa­ci­té d’em­port d’un Ti­guan, mieux op­ti­mi­sé en amé­na­ge­ment in­té­rieur. C’est glo­ba­le­ment beau­coup mieux à bord de ce nou­veau Q3, et plus en­core lorsqu’on se glisse der­rière son vo­lant, tant la planche de bord de ce­lui qu’il rem­place prend un coup de vieux. Bien plus élé­gant, ce cock­pit s’o re les codes sty­lis­tiques de l’uni­vers des ber­lines, en su­per­po­sant les lignes ho­ri­zon­tales. L’en­semble gagne en qua­li­té, via des ma­té­riaux mixant le chrome aux sur­faces “glos­sy”, pour cé­lé­brer les tech­no­lo­gies étren­nées. En­fin conver­ti au Vir­tual Cock­pit, cet écran nu­mé­rique de 12”3 lo­gé sous les yeux du conduc­teur, il com­plète sa pa­no­plie par une dalle tac­tile de 10”, hé­ri­tée des A6, A7 et A8. Rien de moins. Mais contrai­re­ment à ses grandes soeurs, son ni­veau de gamme in­ter­mé­diaire lui in­ter­dit l’em­ploi d’un se­cond écran de cli­ma­ti­sa­tion. Ce qui laisse à pen­ser que la pro­chaine gé­né­ra­tion d’A3 de­vrait bé­né­fi­cier d’un trai­te­ment d’ha­bi­tacle si­mi­laire. Ex­té­rieu­re­ment, le nou­veau Q3 s’éloigne du ca­rac­tère ti­mo­ré a ché par son aïeul. Sa plas­tique mus­cu­leuse mul­ti­plie les épau­le­ments et arêtes vives, tan­dis que son re­gard gagne en per­son­na­li­té, au­tour d’une ca­landre oc­to­go­nale for­çant le res­pect, di­rec­te­ment ins­pi­rée du Q8. La seule dé­cep­tion concerne la poupe, priée d’aban­don­ner l’ori­gi­nale dé­coupe en­ve­lop­pante du hayon, pour des rai­sons d’éco­no­mies. Trois mo­teurs es­sence (150, 190 et 230 ch) s’in­vitent sous le ca­pot au lan­ce­ment, aux cô­tés d’un unique bloc die­sel de 150 ch, en at­ten­dant l’ar­ri­vée de 190 ch. L’hy­bri­da­tion n’est pas en­core pro­gram­mée, mais de­vrait lo­gi­que­ment faire son ap­pa­ri­tion, au même titre qu’une mo­to­ri­sa­tion dé­mo­niaque pour ho­no­rer le bla­son RS Q3. La barre des 400 ch pour­rait être fran­chie, à cette oc­ca­sion. Une bonne nou­velle n’ar­ri­vant ja­mais seule, une dé­cli­nai­son cou­pé, nom­mée Q4, pour­rait voir le jour pro­chai­ne­ment, pour éto er le rayon d’ac­tion de cet am­bi­tieux Q3. ●

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.