Volks­wa­gen T-Cross

Le SUV ci­ta­din de la firme al­le­mande des­cen­dra dans la rue au prin­temps 2019. À Au­to Mo­to, nous avons dé­jà pu en prendre le vo­lant, pour un ga­lop d’es­sai.

Auto Moto - - Auto Menu - PAR R. VAN­NIER, PHO­TOS DR

“Pré­pa­rez-vous pour la ba­garre”, aver­tis­sait Da­niel Ba­la­voine dans “Quand on ar­rive en ville”, l’un des titres phares de l’opé­ra­rock Star­ma­nia. Une mise en garde que Volks­wa­gen pour­rait, au­jourd’hui, re­prendre à son compte ; lorsque son T-Cross au­ra re­joint, d’ici au prin­temps 2019, la Re­nault Cap­tur, la Peu­geot 2008 ou en­core la Ci­troën C3 Air­cross dans les rues de nos cités, il risque, en ef­fet, d’y avoir du gra­buge. C’est aus­si ce que laisse à pen­ser ce ga­lop d’es­sai pro­met­teur sur les routes de la ré­gion de Mu­nich.

Les pre­mières sen­sa­tions éprou­vées ne créent guère la sur­prise. De­puis un poste de conduite lé­gè­re­ment do­mi­nant, agré­men­té par la pré­sence du com­bi­né d’ins­tru­ments in­té­gra­le­ment di­gi­tal de 10”25, un sen­ti­ment de dou­ceur gé­né­rale pré­do­mine. Comme sou­vent au vo­lant d’une Volks­wa­gen…

Très ap­pré­ciable à basse vi­tesse, la lé­gè­re­té de la di­rec­tion as­sis­tée élec­trique ap­pa­raît même un brin ca­ri­ca­tu­rale au mo­ment de re­joindre la voie ra­pide. Pré­ci­sons que l’un des exem­plaires mis à notre dis­po­si­tion n’est qu’un pro­to­type, tou­jours en phase de dé­ve­lop­pe­ment. Les in­gé­nieurs de la firme al­le­mande ont donc en­core quelques mois pour per­fec­tion­ner la te­nue de cap aux al­lures au­to­rou­tières. Tout comme la fil­tra­tion de l’amor­tis­se­ment, lais­sant échap­per de rares per­cus­sions, ici sou­li­gnées par les jantes de 18” en­ve­lop­pées de pneus taille basse. Sans for­cé­ment dé­ce­voir, le confort de marche n’at­teint pas le moel­leux du ri­val aux che­vrons et ne pour­ra bé­né­fi­cier de la sus­pen­sion pi­lo­tée DCC, no­tam­ment ac­ces­sible au T-Roc.

Cette im­pres­sion glo­bale de flui­di­té pro­vient sur­tout, en réa­li­té, de la mé­ca­nique es­sence de notre ver­sion TSI 115 ch. Aus­si convain­cant que sous le ca­pot de la Po­lo, dont ce cros­so­ver dé­rive, le 3-cy­lindres 1.0 tur­bo, do­té d’un filtre à par­ti­cules pour sa­tis­faire les nou­velles normes an­ti-pol­lu­tion, brille une fois de plus par sa ron­deur et son ca­rac­tère vo­lon­taire. Un tempérament exa­cer­bé par le rac­cour­cis­se­ment de la dé­mul­ti­pli­ca­tion de la douce boîte DSG à 7 rap­ports op­tion­nelle, cen­sé contre­car­rer une sur­face fron­tale et une em­preinte pneu­ma­tique plus gé­né­reuses que celles d’une ci­ta­dine clas­sique. Mais cette mo­to­ri­sa­tion n’échappe pas à la règle : à l’ins­tar des TSI 95 et 150 ch, et du die­sel TDI 95 ch, pas ques­tion de l’as­so­cier à une trans­mis­sion intégrale, tout sim­ple­ment in­dis­po­nible. Une fonc­tion éten­due de l’an­ti­pa­ti­nage, à l’image du Grip Con­trol pro­po­sé par cer­tains concur­rents tri­co­lores, fa­ci­li­tant la pro­gres­sion sur ter­rain glis­sant, n’est pas non plus au pro­gramme pour le mo­ment. D’autres as­sis­tances à la conduite, tels que le frei­nage d’ur­gence au­to­nome en ville, in­cluant la dé­tec­tion pié­ton, et le main­tien dans la voie de cir­cu­la­tion, sont, en re­vanche, pré­sents sur toutes les ver­sions.

Le der­nier re­je­ton de la gamme Volks­wa­gen est un aven­tu­rier de la jungle, à con­di­tion qu’elle soit ur­baine, qu’on se le dise. Construit sur la même plate-forme MQB A0 que son proche cou­sin de chez Seat, l’Aro­na, le T-Cross, lui aus­si as­sem­blé en Es­pagne, s’ef­force d’ailleurs de fa­ci­li­ter la vie des ci­ta­dins, en ne dé­pas­sant pas les 4,11 m de long (contre 4,14 m pour son ho­mo­logue ibère).

La vie à bord ne s’en trouve pas pour au­tant sa­cri­fiée. La ban­quette cou­lis­sante sur 15 cm fait, entre autres, par­tie de la do­ta­tion de sé­rie, pour faire va­rier le vo­lume de co re mi­ni­mum de 385 à 455 litres. Il est éga­le­ment pos­sible, en op­tion, de ra­battre le dos­sier de siège pas­sa­ger pour fa­ci­li­ter le char­ge­ment d’ob­jets longs.

Un sens de l’ac­cueil et des as­pects pra­tiques que nous ne man­que­rons pas de vé­ri­fier, lors d’un vé­ri­table es­sai, en 2019. Avant ce­la, le T-Cross se­ra ré­vé­lé o ciel­le­ment fin oc­tobre. ●

En­core en phase de dé­ve­lop­pe­ment, le T-Cross de­vrait sans peine trou­ver ses marques dans la jungle ur­baine. La concur­rence est pré­ve­nue…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.