Hon­da For­za 125

Pour res­ter le roi des scoo­ters fran­çais, le Hon­da For­za 125 se re­poudre le nez et aug­mente sa ca­pa­ci­té d’em­port. Des qua­li­tés qui se payent au prix fort !

Auto Moto - - Auto Menu - PAR M. FONTANIER, PHO­TOS DR

Avec plus de 30 000 uni­tés ven­dues de­puis son lan­ce­ment en 2015, le For­za 125 fi­gure comme le best-sel­ler de Hon­da en Eu­rope. En 2017, il s’est écou­lé à plus de 6 300 exem­plaires sur le seul mar­ché fran­çais. Ce scoo­ter ja­po­nais, fa­bri­qué en Ita­lie, a réus­si à dé­lo­ger le Ya­ma­ha XMAX, que l’on pen­sait pour­tant in­dé­trô­nable. Pour suivre la ca­dence face à son ri­val, le For­za 125 a cor­ri­gé ses prin­ci­paux dé­fauts, en adop­tant une clef main-libre, de bons pneus Mi­che­lin et des sus­pen­sions ar­rière amé­lio­rées. Les ré­tro­vi­seurs ont été re­haus­sés et le mo­teur op­ti­mi­sé, pour ré­pondre aux normes Eu­ro4, sans perdre son al­longe. Pour 2019, le Hon­da For­za 125 conserve mé­ca­nique et par­tie cycle, mais peau­fine son style.

La face avant re­sty­lée est plu­tôt réus­sie et o re un style plus épu­ré. En re­vanche, les nou­veaux ré­tro­vi­seurs font vrai­ment toc ! Les ré­pé­ti­teurs de cli­gno­tants à am­poules clas­siques étaient mieux in­té­grés et plus va­lo­ri­sants que ces Led bas de gamme. L’ins­tru­men­ta­tion a éga­le­ment été re­des­si­née, mais conserve un as­pect vieillot, avec des ai­guilles et un écran di­gi­tal en guise d’or­di­na­teur de bord. Rien de trans­cen­dant ! Outre ces mo­destes re­touches es­thé­tiques, le Hon­da For­za 125 ren­force sé­rieu­se­ment ses as­pects pra­tiques. Il adopte une bulle à ré­glage élec­trique, très e cace sur voie ra­pide. Le co re, dé­jà très spa­cieux, a été ré­amé­na­gé pour ga­gner 2 litres et en­glo­ber plus fa­ci­le­ment deux casques in­té­graux. La boîte à gants, as­sez pro- fonde et tou­jours do­tée d’une prise 12V, pro­fite éga­le­ment d’un nou­veau des­sin, qui ac­croît sa lar­geur. Pour qua­si­ment dou­bler cette ex­cel­lente ca­pa­ci­té d’em­port, Hon­da a dé­ve­lop­pé un nou­veau top case de 45 litres, in­té­grant un dos­se­ret pas­sa­ger. As­sor­ti à la cou­leur du vé­hi­cule, il en­globe deux casques in­té­graux et dis­pose aus­si d’un ver­rouillage élec­trique. Il faut néan­moins pré­voir un sur­coût de 450 € à l’achat, ou 680 € en se­conde monte.

Au gui­don, la selle basse, mais as­sez large, et le tun­nel cen­tral, as­sez mas­sif, im­posent d’écar­ter les jambes. Les ga­ba­rits de moins de 1,75 m se­ront donc sur la pointe des pieds à l’ar­rêt. Dis­cret au dé­mar­rage, le mo­teur se coupe tout seul au feu rouge et re­dé­marre sans trop d’iner­tie, grâce au sys­tème stop & start bap­ti­sé “Id­ling Stop” (dé­con­nec­table au gui­don). Si les ac­cé­lé­ra­tions ne sont pas dé­fri­santes, les re­lances entre 50 et 80 km/h sont as­sez convain­cantes.

Mais le For­za se dis­tingue aus­si par sa vi­tesse de pointe. Le comp­teur a che fa­ci­le­ment 120 km/h, voire 130 km/h, avec un vent fa­vo­rable. De quoi em­prun­ter les voies ra­pides se­rei­ne­ment. As­sez stable à haute vi­tesse, il fait preuve d’une belle agi­li­té à faible al­lure, grâce à un ex­cellent équi­libre et un poids conte­nu. Ce nou­veau mil­lé­sime re­ven­dique 162 kg, soit trois de plus que la pré­cé­dente gé­né­ra­tion. Un lé­ger em­bon­point lié à la pré­sence du mo­teur du pare-brise élec­trique (+ 2 kg) et du ren­fort de la pla­tine pour le nou­veau top case (1 kg). Le frei­nage est e cace et le sen­ti­ment de sé­cu­ri­té éle­vé. À la di érence du Ya­ma­ha XMAX 125, le For­za ne dis­pose tou­jours pas d’an­ti­pa­ti­nage. Mais ce­la n’a rien de trau­ma­ti­sant sur un vé­hi­cule d’une si faible cy­lin­drée. L’amor­tis­se­ment o re un bon com­pro­mis entre confort et ri­gi­di­té dans la ca­té­go­rie des scoo­ters 125 cm3, mais le dé­bat­te­ment li­mi­té des sus­pen­sions se fait res­sen­tir sur chaus­sée dé­gra­dée et la fourche plonge vite au frei­nage. Sur long par­cours, la re­la­tive fi­nesse de la selle fi­nit par fa­ti­guer le séant.

Faute d’o rir le confort d’une Gold Wing, le Hon­da For­za 125 se ré­vèle sobre comme un cha­meau. Lors de notre es­sai, l’or­di­na­teur de bord in­di­quait 2,8 l/100 km et il fau­dra vrai­ment être ex­ci­té pour dé­pas­ser les 3,5 l/100 km. Avec un ré­ser­voir d’une ca­pa­ci­té de 11,5 l, les ar­rêts à la pompe se font rares. ●

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.