Lexus LS500

De­ve­nue in­con­tour­nable par et pour ses mo­dèles hy­brides, Lexus pro­pose aus­si des voi­tures 100 % ther­miques, comme cette for­mi­dable li­mou­sine LS 500.

Auto Moto - - [automenu] - PAR S. LARROUMET, PHO­TO DR

Ap­puyer sur le bou­ton “start en­gine” et en­tendre le doux feu­le­ment d’un six-cy­lindres. Une ma­noeuvre in­ha­bi­tuelle à bord d’une Lexus, dont la di usion en France est as­su­rée à 99,5 % en hy­bride. Pour­tant, bien que son in­té­rêt fi­nan­cier soit très li­mi­té en rai­son d’un prix su­pé­rieur à ce­lui de l’hy­bride 500h, d’un ma­lus cos­taud (10 500 €) et d’une consom­ma­tion bien plus im­por­tante, nous trou­vons que cette LS vaut vrai­ment le dé­tour, pour ce­lui qui a les moyens et fait fi de l’éco­lo­gie. Au vu du suc­cès de ses mo­dèles hy­brides, mais pour­quoi donc Lexus pro­pose-t-il du 100 % ther­mique ? Parce qu’il n’y a pas que la France, par­di ! Dans le monde, la marque de luxe ja­po­naise ne vend en e et “que” 26,6 % d’hy­brides. Un chi re, certes élo­quent, mais qui su t lar­ge­ment à jus­ti­fier la rai­son d’être de cette li­mou­sine de 5,24 m de long, à la pré­sen­ta­tion et à la fi­ni­tion im­pres­sion­nantes de qua­li­té, et dont la ligne ne laisse pas in­di érent.

Sous l’im­mense ca­pot, trône donc un V6 3.5 bi­tur­bo de 417 ch et 600 Nm, qui pro­pose, on s’en doute, de très belles per­for­mances, mal­gré un poids élé­phan­tesque (2 315 kg). Re­layée par une trans­mis­sion à quatre roues mo­trices et une “vraie” boîte de vi­tesses au­to­ma­tique à dix rap­ports, au contraire de la ver­sion hy­bride équi­pée d’un va­ria­teur ai­dé par une boîte au­to­ma­tique, cette puis­sance s’ac­com­mode aus­si bien d’une conduite cou­lée que d’un sprint, où son tem­pé­ra­ment mo­teur ne manque alors pas de pé­tillant. Pre­nant al­lè­gre­ment ses tours avec une so­no­ri­té spor­tive as­sez évo­ca­trice, cette LS ri­va­lise, en termes d’agré­ment de conduite, avec les stars de la ca­té­go­rie, Au­di A8, Mer­cedes Classe S ou Porsche Pa­na­me­ra – Ja­guar et BMW ne pro­po­sant plus leurs XJ et Sé­rie 7 en es­sence ! Si l’agi­li­té n’est pas son point fort, cette LS se dé­fend as­sez bien dans les courbes, même si la di­rec­tion manque un peu de consis­tance en conduite en­jouée.

Vé­ri­table pa­lace rou­lant, à l’image de l’hy­bride que nous avions es­sayée l’hi­ver der­nier, cette li­mou­sine nip­pone o re un es­pace à bord gi­gan­tesque et un confort de rou­le­ment im­pres­sion­nant. Quant à l’équi­pe­ment, Lexus ne dé­roge pas à la règle et pro­pose tout ce que l’on peut ima­gi­ner sur ce type de voi­tures, du très utile au su­per­flu. Men­tion spé­ciale à la so­no Mark Le­vin­son qui, si le son du V6 vous gêne, re­trans­met fi­dè­le­ment un opé­ra de Puc­ci­ni comme un so­lo de gui­tare de Jim­my page. ●

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.