Cu­pra, Fiat, Ford

Auto Moto - - Automenu - PAR J. JODRY, ILLUS­TRA­TION J. JODRY

L’icône ita­lienne, nom­mée Fiat 500, s’ap­prête en­fin à être re­nou­ve­lée fin 2019, douze ans après l’ac­tuelle. Un ra­fraî­chis­se­ment da­van­tage sal­va­teur pour ses en­trailles, hors d’âge, que pour son look, éter­nel­le­ment au goût du jour. Depuis 2007, elle ré­in­ter­prète avec brio le mythe du pot de yaourt, ini­tié à la fin des an­nées 1950, à grand ren­fort de clins-d’oeil néo-ré­tro lui ayant per­mis de faire fi des ou­trages du temps. Re­po­sant sur une nou­velle pla­te­forme, la fu­ture Fiat 500 ne se conten­te­ra plus d’une seule car­ros­se­rie 3 portes.

À l’image de la gamme que Mi­ni a ha­bi­le­ment dé­ployée depuis quelques an­nées, l’ita­lienne re­ce­vra le ren­fort d’une va­riante 5 portes, tan­dis qu’une dé­cli­nai­son break Giar­di­nie­ra est éga­le­ment pro­gram­mée. Mais l’ave­nir de la Fiat 500 pas­se­ra sur­tout par l’élec­tri­fi­ca­tion de son sou­bas­se­ment, pour sup­pléer les mo­to­ri­sa­tions ther­miques. Il est per­mis d’es­pé­rer ral­lier 300 km, pour un ta­rif in­fé­rieur à 25 000 €. ●

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.