[de­si­gn]

Auto Moto - - Sommaire - PAR A. DA­VID, PHO­TO DR

1er PEU­GEOT 508 2e MAZ­DA VI­SION COU­PÉ 3e CI­TROËN C5 AIR­CROSS

“Nous avions la convic­tion qu’il fal­lait faire une voi­ture dif­fé­rente.” Il y a quelques mois, le de­si­gner Pierre-Paul Mat­tei ex­pli­quait à

Au­to Mo­to la ge­nèse de la deuxième gé­né­ra­tion de 508. Avec ce nou­veau mo­dèle, Peu­geot en­ten­dait sor­tir de l’ombre des pre­miums al­le­mands. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le pa­ri est réus­si. Avec ses pro­por­tions ra­mas­sées (- 8 cm en lon­gueur) et sa “gueule” sou­li­gnée par une si­gna­ture lu­mi­neuse en crocs, la nou­velle ber­line pro­voque nombre de tor­ti­co­lis depuis son ap­pa­ri­tion, il y a quelques se­maines, sur les routes de France.

Le se­cret ? Un pa­villon ra­bais­sé, qui trans­forme les pro­por­tions de la ber­line. Le ca­pot car­ros­sier, sé­pa­ré de la ca­landre, semble s’al­lon­ger à l’in­fi­ni, don­nant à l’au­to de faux airs de cou­pé. Elle adopte éga­le­ment des fe­nêtres sans en­ca­dre­ment, une pre­mière sur une voi­ture fran­çaise de ce seg­ment.

À l’ar­rière, le bandeau fu­mé des 3008 et 5008 as­soit une poupe res­ser­rée pour des ques­tions d’aé­ro­dy­na­mique. Les op­tiques sont striées par les tra­di­tion­nelles griffes de lion, aper­çues pour la pre­mière fois il y a cin­quante ans sur le cou­pé 504. Le trai­te­ment 3D des feux per­met d’of­frir dif­fé­rents ef­fets à l’ob­ser­va­teur lors­qu’il se dé­place au­tour du vé­hi­cule. À bord, prend place l’iCock­pit, de­ve­nu la si­gna­ture de Peu­geot. Le pe­tit vo­lant et l’ins­tru­men­ta­tion sur­éle­vée sont dé­sor­mais com­plé­tés par l’ad­jonc­tion d’un com­bi­né nu­mé­rique et les touches pia­nos, ren­for­çant au­tant l’er­go­no­mie que l’im­pres­sion de qua­li­té per­çue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.