Pure Player di­gi­tal

Auto Moto - - Automenu - PAR M. LIZAK, PHO­TOS DR

Qui n’a ja­mais pa­tien­té de longues mi­nutes avant de pou­voir par­ler à un conseiller par té­lé­phone ? Cette si­tua­tion, Oscaro.com la connaît bien. Et pour cause : le ven­deur de pièces au­to­mo­biles en ligne comp­ta­bi­lise plus de 20 000 clients par mois, et presque au­tant d’ap­pels. Pour mieux ré­pondre aux at­tentes, l’en­tre­prise a donc fait ap­pel à la start-up fran­çaise xB­rain, spé­cia­li­sée dans l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle. Le but ? Créer un sys­tème de ré­ponse au­to­ma­tique, bap­ti­sé sa­tis­fac­tion.AI, ac­ces­sible 24 h/24 et 7j/7, per­met­tant d’al­lier la dis­po­ni­bi­li­té d’un as­sis­tant vir­tuel au pro­fes­sion­na­lisme d’un vé­ri­table mé­ca­ni­cien. Concrè­te­ment, l’in­ter­naute ouvre le

chat dis­po­nible sur le site In­ter­net, qui se pré­sente sous la forme d’un ro­bot ca­pable d’iden­ti­fier la rai­son de l’ap­pel. Pour une simple ques­tion re­la­tive à l’ho­raire d’une li­vrai­son ou la dis­po­ni­bi­li­té d’une pièce, l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle peut ré­pondre, tan­dis qu’elle ren­voie le client vers un conseiller en cas d’in­ter­ro­ga­tion plus tech­nique. Si une conver­sa­tion se dé­grade ou que le ro­bot ne peut plus suivre, c’est alors l’hu­main qui prend les choses en mains. Outre ce chat, Oscaro et xB­rain ont éga­le­ment dé­ve­lop­pé un sys­tème de cross-ca­nal, per­met­tant de dé­bu­ter une conver­sa­tion par té­lé­phone et de la pour­suivre par SMS. C’est no­tam­ment le cas lors d’un ar­rêt en bord de route, où les bruits de cir­cu­la­tion rendent dif­fi­cile la com­pré­hen­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.