En pra­tique. Les se­crets d’une cui­sine bien ran­gée

Ou­verte ou fer­mée, la cui­sine reste un lieu convi­vial, sou­vent la pièce pré­fé­rée où l’on passe et re­passe en pro­vo­quant par­fois une joyeuse pa­gaille ! Pour gar­der le contrôle et se fa­ci­li­ter la vie, voi­ci les clés d’une or­ga­ni­sa­tion ef­fi­cace.

Avantages Hors-Série - - Sommaire - Par Lise La­fitte

En L, en I, en U, en G, il n’y a pas deux cui­sines qui se res­semblent… sauf pour la ten­dance à lais­ser en­trer le dé­sordre ! Heu­reu­se­ment, au­jourd’hui, inu­tile d’avoir un mas­tère en ma­na­ge­ment d’élec­tro­mé­na­ger et de ges­tion de plan de tra­vail pour main­te­nir l’ordre dans cette pièce maî­tresse de la mai­son. Les ac­ces­soires in­no­vants et les as­tuces dé­co contri­buent à ap­pri­voi­ser l’es­pace sans ef­fort pour y faire ré­gner un ordre ma­ni­feste jusque dans vos ti­roirs.

Faites du tri dans vos en­vies

Avant de vous lan­cer dans le ma­ra­thon d’un grand net toyage, faites place nette dans votre tête pour vi­sua­li­ser l’am­biance et le style que votre nou­velle or­ga­ni­sa­tion va ap­por­ter à votre cui­sine. « Le plus im­por­tant est de res­ter réa­liste », rap­pelle Jé­rôme Brouillaud, chef de sec­teur cui­sine chez Zô­dio, à Bayonne. « Il faut s’adap­ter à l’es­pace et non se lais­ser ten­ter par des meubles ou des ob­jets de dé­co dis­pa­rates qui ne ren­tre­raient pas dans le cadre don­né. » Vous ne pen­se­rez pas le ran­ge­ment de la cui­sine de la même ma­nière si vous avez des en­fants en bas âge ou si vous êtes un cor­don- bleu qui passe sa vie à ex­pé­ri­men­ter des des­serts… Et si la fan­tai­sie est de mise, l’as­pect fonc­tion­nel ne doit pas pour au­tant être lais­sé au pla­card.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.