Le batch coo­king : une or­ga­ni­sa­tion en bé­ton

Avantages Hors-Série - - Tendance Food -

Ras le bol de ba­tailler avec le dî­ner après le tra­vail ? Le concept du « batch coo­king » (lit­té­ra­le­ment, cui­si­ner en lots) re­pose sur une pla­ni­fi­ca­tion et une pré­pa­ra­tion en amont de ses re­pas. En pra­tique ? On choi­sit une jour­née (au ha­sard, le di­manche) pour cuire tous ses ali­ments de la se­maine (lé­gumes, lé­gu­mi­neuses, fé­cu­lents, viande), qu’il ne res­te­ra plus qu’à sto­cker dans des boîtes sé­pa­rées ou à ré­par­tir dans des bo­caux pour com­po­ser ses me­nus en fonc­tion de ses en­vies.

↑ Le point fort : un sys­tème simple qui per­met de ga­gner du temps et de li­mi­ter le gas­pillage… Tout est prêt ! Il suf­fit de ré­chauf­fer et d’ajou­ter, si on le sou­haite, une sauce ou un ac­com­pa­gne­ment de der­nière mi­nute.

↓ Le point faible : se ré­ser­ver au moins

3 à 4 heures sur une jour­née pour tout pré­pa­rer.

→ Le bo­nus : seul, le « batch coo­king » peut être pé­rilleux ; en groupe, il per­met de re­dé­cou­vrir le plai­sir de cui­si­ner en­semble.

• Le guide pra­tique : « La Ré­vo­lu­tion du batch coo­king », d’Anne Loi­seau, éd. La­rousse, 12,90 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.