Les faux pro­duits du ter­roir

Avantages - - Conso -

Le piège. Se lais­ser ten­ter sur les mar­chés par des sa­vons de Mar­seille im­por­tés de Tur­quie ou de Chine, de l’huile d’olive pré­ten­du­ment de l’ar­rière-pays ou de la char­cu­te­rie corse qui ne pro­vient pour­tant pas du coin ou en­core des me­lons cha­ren­tais… du Ma­roc. At­ten­tion aux com­mer­çants qui n’hé­sitent pas à jouer sur les ap­pel­la­tions !

La pa­rade. Se mé­fier du folk­lore exa­gé­ré : stands qui re­gorgent de dra­peaux, ac­cent lo­cal sur­joué, ex­pli­ca­tions peu dé­taillées du com­mer­çant. En Corse, re­pé­rer la vé­ri­table char­cu­te­rie lo­cale re­lève de quelques ob­ser­va­tions : elle doit être bien grasse et les traces de moi­sis­sure sont la preuve que la viande a re­çu un af­fi­nage long et suf­fi­sant. N’hé­si­tez pas à goû­ter et choi­sis­sez en prio­ri­té de grosses pièces is­sues de co­chons gras et bien en chair. Pour le miel, rien ne vaut l’achat réa­li­sé di­rec­te­ment au­près d’api­cul­teurs lo­caux. Quant au sa­von de Mar­seille, il doit être en forme de cube, de cou­leur brun-vert, avoir une em­preinte sur cha­cune de ses faces et être sans co­lo­rant ni par­fum.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.