La fac­ture té­lé­phone qui flambe à l’étran­ger

Avantages - - Conso -

Le piège. Sous­crire à un coû­teux pack « sé­jour à l’étran­ger » ou une op­tion in­ter­na­tio­nale chez son opé­ra­teur mo­bile qui ne per­met­tra pas de beau­coup en pro­fi­ter.

La pa­rade. Truf­fer son smart­phone d’ap­plis gra­tuites telles que WhatsApp, Vi­ber ou Skype pour ap­pe­ler et s’en­voyer des SMS/MMS sans se rui­ner, via une connexion Wi-Fi (sur­tout pas 3G, qu’il vaut mieux désac­ti­ver à l’étran­ger dans ses ré­glages !). Pour ce faire, vos contacts doivent aus­si avoir ins­tal­lé l’ap­pli. Si­non, ache­tez une carte SIM à l’étran­ger. Ven­due entre 5 et 12 € se­lon les pays, elle per­met de té­lé­pho­ner au ta­rif lo­cal et d’évi­ter le hors for­fait. Le bé­mol : de­voir chan­ger tem­po­rai­re­ment de nu­mé­ro, ne pas être joi­gnable sur son nu­mé­ro fran­çais et de­voir pos­sé­der un té­lé­phone dé­blo­qué pour ins­tal­ler la nou­velle carte SIM.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.