Sto­ne­henge,

la mys­tique

Avantages - - Évasion -

Re­tour à Brigh­ton via Sto­ne­henge et la der­nière mai­son de l’écri­vain

Jane Aus­ten, dont on fête, cette an­née, le 200e an­ni­ver­saire de la mort avec son ef­fi­gie sur les billets de 10 £. Elle a un mu­sée à Bath, mais son cot­tage à Chaw­ton, vé­ri­table vil­lage de pou­pée, est bien plus émou­vant, tant ce Jane Aus­ten’s House Mu­seum met en scène sa vie avec sim­pli­ci­té. Un che­min proche conduit au ma­noir qui a ap­par­te­nu à Ed­ward Aus­ten, l’un des frères de Jane, adop­té par une fa­mille riche. Il est de­ve­nu un centre dé­dié à la lit­té­ra­ture fé­mi­nine. Si Chaw­ton se vi­site au dé­bot­té, Sto­ne­henge se pré­pare : un mil­lion de vi­si­teurs par an. Pla­ni­fier une vi­site en fin de jour­née pour contem­pler sans trop de foule les énormes mo­no­lithes coif­fés de lin­teaux dans une abs­trac­tion mys­té­rieuse. Les pre­mières ins­tal­la­tions datent du néo­li­thique. Ne pas zap­per le mu­sée ré­cent et ses pré­cieuses ex­pli­ca­tions, même si l’agen­ce­ment des pierres mons­trueuses n’est tou­jours pas élu­ci­dé.

Le cot­tage de Jane Aus­ten, à Chaw­ton Les mo­no­lithes de Sto­ne­henge L’ab­baye de Glas­ton­bu­ry, sur la route re­liant la Cor­nouailles à Bath Tea time : ca­fé Cas­san­dra’s Cup, du nom de la soeur bien-ai­mée de Jane Aus­ten, avec des di­zaines de tasses...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.