DÉBROUILLES.

ON SE CONNECTE EN MOYENNE 2 H 50 PAR JOUR À IN­TER­NET, ALORS, ON AI­ME­RAIT BIEN TROU­VER DU RÉ­SEAU SANS GALÉRER (MÊME SI LA DI­GI­TALE DÉTOX NOUS TENTE).

Avantages - - Sommaire - par MA­RIE FRAN­ÇOIS

Ja­mais sans mon Wi­fi ! Même dans la pam­pa. Nos pistes…

RESTOS, BARS, HÔ­TELS… Ils sont de plus en plus nom­breux à pro­po­ser le Wi­fi gra­tuit. Chouette, à condi­tion de veiller à la sé­cu­ri­té de la connexion. Si celle-ci est en libre-ser­vice (pas de code d’ac­cès pour l’ob­te­nir), mé­fiance : on se contente de consul­ter ses mails, son Fa­ce­book et son Ins­ta­gram. Et on ou­blie achats en ligne et opé­ra­tions ban­caires. HOTSPOTS GRA­TUITS. Sur le po­dium des villes les plus In­ter­net friend­ly, on trouve Lille, Reims, Nantes, Stras­bourg*. En clair, pas de pro­blème pour cap­ter du Wi­fi dans leurs parcs et sur leurs sites tou­ris­tiques. Et pour dé­ni­cher un hots­pot par­tout ailleurs dans l’Hexa­gone, on file sur la carte in­ter­ac­tive de ici­wi­fi.com

PER­DU DANS LA PAM­PA ? Gloups. On tente sa chance en ache­tant une clé 4G à son opé­ra­teur (à par­tir de 10 € la clé + for­fait sans en­ga­ge­ment entre 10 et 40 € se­lon le vo­lume In­ter­net dé­si­ré). L’avan­tage ? Pour na­vi­guer en toute sé­cu­ri­té, c’est top. Mais en­core faut-il avoir du ré­seau té­lé­pho­nique sur place…

* Žtude Ho­me­toGo

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.