CON­SO.

LO­CA­TION FANTÔME, HÔ­TEL DÉ­CE­VANT, FOR­FAIT BI­DON, E-BILLET FICTIF… APPRENEZ À DÉJOUER LES PIÈGES !

Avantages - - Sommaire - par MURIELLE GIORDAN

Pro­duits du ter­roir chi­nois ou turcs, lo­ca­tions fan­tômes, billets fic­tifs… Cet été, j’évite les ar­naques

Les billets loi­sirs bra­dés

Le piège. Des ti­ckets d’en­trée pour le Parc As­té­rix ou Dis­ney­land Pa­ris à moi­tié prix ven­dus sur les sites de pe­tites an­nonces (le­bon­coin.fr, ebay.fr) mais qui sont faux. L’ache­teur fait croire que le ti­cket vient d’un co­mi­té d’en­tre­prise et qu’il s’agit d’un billet élec­tro­nique, en­voyé en­suite par mail et en PDF. L’imi­ta­tion du billet est par­fois bluf­fante. Même en­tour­loupe avec des billets contre­faits pour des concerts ou des fes­ti­vals. La pa­rade. Se mé­fier des e-billets qui ne com­portent pas de noms, les en­trées en parcs d’at­trac­tions étant no­mi­na­tives. Si un ti­cket fait men­tion d’un « par­king gra­tuit » ou n’af­fiche pas la ca­té­go­rie du billet, pas­sez votre che­min. Pri­vi­lé­giez les sites de re­vente de billets d’oc­ca­sion qui font ap­pel à un tiers de confiance pour ses tran­sac­tions (c’est le cas de ze­pass.com),

ne com­man­dez ja­mais sur des sites ba­sés à l’étran­ger et guet­tez vente-pri­vee.com, qui pro­pose ré­gu­liè­re­ment des ré­duc­tions sur des en­trées, ou spec­tacles.car­re­four.fr, le­clerc­voyages.com…

où les pro­mos sont ré­cur­rentes. A no­ter, une fois par tri­mestre, dis­ney­land­pa­ris.fr met en place des ventes flash jus­qu’à - 50 %.

Les sé­jours tout com­pris qui tournent au cau­che­mar

Le piège. Le sé­jour en bord de mer dans un cadre qui semble idyl­lique (pis­cine, mer à deux pas, cock­tails à go­go) mais qui fait vite dé­chan­ter : l’hô­tel est loin de la plage, la pis­cine en tra­vaux et les bois­sons à vo­lon­té ser­vies seule­ment 3 h par jour. La pa­rade. Ne pas se je­ter sur les offres trop belles pour être vraies et les prix bar­rés qu’on trouve chez les voya­gistes en ligne. Le bon ré­flexe : vé­ri­fier l’adresse de l’hé­ber­ge­ment sur goo­gle­maps.fr pour mieux re­pé­rer les plages aux alen­tours, les com­merces… On peut éga­le­ment se ren­sei­gner di­rec­te­ment au­près de l’hô­tel sur les pres­ta­tions (no­tam­ment les ho­raires du all in­clu­sive). Gare aus­si aux in­ti­tu­lés pom­peux type « chambre premium » ou « de­luxe » qui ne ren­voient pas tou­jours à la qua­li­té. Rien de mieux que zieu­ter les pho­tos des chambres sur le site de l’hô­tel ou sur tri­pad­vi­sor.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.