In­dices 15, 30, 50, 50+, etc. Y A-T-IL UNE VRAIE DIF­FÉ­RENCE ?

Avantages - - Beauté -

Oui ! Mais pas for­cé­ment celle que l’on pense. Du cos­taud pour les flem­mardes. Si la pro­tec­tion est sen­si­ble­ment la même, la du­rée d’ac­tion, elle, est dif­fé­rente : le SPF (at­ten­tion, mi­nute scien­ti­fique !) cor­res­pon­dant au fac­teur de mul­ti­pli­ca­tion du temps né­ces­saire avant l’ar­ri­vée d’un coup de so­leil hors pro­tec­tion. Ain­si, si l’on tient 2 mi­nutes avant de se faire fla­sher, il en fau­dra 30 avec un in­dice 15 et 1 h 50 avec un SPF 50 (le 50+, c’est la pro­tec­tion maxi­male qu’il est pos­sible d’in­di­quer… et qui donne le sen­ti­ment d’être mieux pro­té­gée). Ce­la, à condi­tion de res­pec­ter vrai­ment la pré­co­ni­sa­tion des la­bos, à sa­voir 2 mg de pro­duit/cm² de peau. Soit 8 pul­vé­ri­sa­tions avec une tex­ture brume pour 1 mol­let.

CHECK-LIST • Brume Se­cure SPF 50+, SVR, 16 € les 200 ml. • Hy­dra­fresh Pro­tect FPS 30, L’Oréal Pa­ris, 12,60 € les 150 ml. • Sun Sport Gel In­vi­sible Vi­sage, SPF 30, Lan­cas­ter, 28,90 € les 50 ml. • Fluide Lac­té an­ti-sable SPF 30, Vi­chy, 19 € les 200 ml.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.