Pas de coup de so­leil, PAS DE DÉ­GÂTS ?

Avantages - - Beauté -

Hé­las si ! Même si la peau ne voit pas rouge, les dom­mages sont là et bien là. Un rayon peut en ca­cher un autre : sous le so­leil, les UVB (res­pon­sables des coups de so­leil, soit la par­tie vi­sible de l’ice­berg) ne sont pas les seuls à nous mar­quer. Car, sous la peau, les rayons font aus­si de sé­rieux ra­vages,, aus­si bien les in­fra­rouges (pou­vant pro­vo­quer in­so­la­tion et dom­mages cel­lu­laires) que les UVA. Ces der­niers, les moins co­ol, pé­nètrent plus pro­fon­dé­ment, al­tèrent les com­po­sants du derme et sont res­pon­sables du pho­to­vieillis­se­ment, non vi­sible im­mé­dia­te­ment mais qui sur­vient au fil du temps (ça veut dire rides et re­lâ­che­ment pré­ma­tu­ré). Et on garde en tête que la ma­jo­ri­té des can­cers cu­ta­nés est liée à une ex­po­si­tion exa­gé­rée aux UVA et B.

CHECK-LIST • Spray Ve­lou­té au Mo­noï, SPF 50, Po­ly­sianes, 18,50 € les 150 ml. • Spray Hy­dra­tant Pro­tège & Bronze SPF 50, Co­rine de Farme, 10,40 € les 150 ml. • Soin So­laire Der­mo-Pro­tec­teur SPF 50 In­tel­li­gence So­leil, Dr Pierre Ri­caud, 20 € les 50 ml.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.