Je peux tar­ti­ner les mômes AVEC MA CRÈME ?

Avantages - - Beautž -

Non. Dé­jà parce que les mé­de­cins re­com­mandent de ne pas ex­po­ser les en­fants avant 3 ans. Mais, en plus, il faut aux plus pe­tits un soin so­laire spé­ci­fique.

A eux les soins co­cons. La peau d’un en­fant n’est pas la même que celle d’un adulte. Ex­trê­me­ment vul­né­rable, dans la me­sure où elle est im­ma­ture et en­core en pleine construc­tion, elle est éga­le­ment plus fine (5 fois plus que la nôtre), son sys­tème pig­men­taire n’est pas en­core en­tiè­re­ment dé­ve­lop­pé

(et c’est la mé­la­nine qui pro­tège la peau des UV) et son film hy­dro­li­pi­dique fra­gile. Mieux vaut donc sur­pro­té­ger pour as­su­rer un ni­veau de pro­tec­tion op­ti­mal… Pour rap­pel, c’est zé­ro so­leil pour eux entre 12 et 16 h, et on leur compte l’équi­valent de 1 dose (te­nant dans le creux de la main) de crème so­laire pour le vi­sage, 2 pour le ventre et 4 pour le dos.

CHECK-LIST • Sun Kids Spray So­laire Hy­dra­tant FPS 50+, Ni­vea, 14,80 € les 300 ml. • Pro­tec­tion Bé­bé 1res Va­cances SPF 50+, Mixa, 8,99 € les 50 ml.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.