3 idées re­çues sur le so­leil

Avantages - - Beautž -

JE PEUX UTI­LI­SER MA CRÈME DE L’AN­NÉE DER­NIÈRE

A condi­tion qu’elle n’ait pas été ou­verte ! Car la PAO (Pé­riode Après Ou­ver­ture) d’un soin so­laire est de 6 à 9 mois seule­ment. Au-de­là, on court le risque de ré­ac­tion cu­ta­née ou d’al­ler­gie, et d’ac­tifs qui perdent net­te­ment en ef­fi­ca­ci­té. LE SO­LEIL NE TRA­VERSE

PAS LES VITRES

Si le verre a la ca­pa­ci­té d’ab­sor­ber les UVB, à l’ori­gine de coups de so­leil, il laisse mal­heu­reu­se­ment pas­ser les UVA, res­pon­sables du vieillis­se­ment cu­ta­né. En voi­ture ou der­rière une fe­nêtre, il est donc pré­fé­rable de se pro­té­ger. JE NE PEUX PAS ATTRAPER UN COUP DE SO­LEIL SOUS UN PARASOL

Hé­las si, car le parasol, même s’il est an­ti-UV (et per­met, pour cer­tains mo­dèles, de blo­quer au mi­ni­mum 98 % des UVB et 95 % des UVA), ne pro­tège pas de la ré­ver­bé­ra­tion du so­leil sur le sable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.