Se pro­té­ger les che­veux, C’EST OBLI­GA­TOIRE ?

Avantages - - Beautž -

Non. Mais c’est vi­ve­ment conseillé, sur­tout s’ils sont co­lo­rés. Pas de cri­nière verte pour les si­rènes. L’été, le che­veu est da­van­tage ex­po­sé aux UV (dont les rayons fra­gi­lisent sa fibre et al­tèrent la cou­leur), au sel de la mer (par­ti­cu­liè­re­ment agres­sif) et au chlore (qui peut avoir ten­dance à faire ver­dir le blond). Les so­lu­tions à mettre en place : ap­pli­quer plu­sieurs fois par jour une huile spé­ci­fique sur les lon­gueurs (c’est le mo­ment de tes­ter l’ef­fet wet !) pour nour­rir, créer une en­ve­loppe pro­tec­trice et évi­ter aux UV d’at­ta­quer. Et, en pa­ral­lèle, après chaque bain de mer, ver­ser sur la cri­nière une bou­teille d’eau claire pour rin­cer et en­le­ver au moins 30 % du sel et du chlore, ul­tra­des­sé­chants. Ils ont vi­ré au vert ? Pour cal­mer le jeu, on plonge ses che­veux dans un sa­la­dier rem­pli d’un litre d’eau et de trois ca­chets d’as­pi­rine ef­fer­ves­cente. CHECK-LIST • Huile Pro­tec­trice, Ca­mille Al­bane, 24,50 € les 150 ml. • Fluide d’Eté Pro­tec­teur Ef­fet Na­tu­rel, Re­né Fur­te­rer, 13,90 € les 125 ml. • Voile Pro­tec­teur, Phy­to Plage x B. Bar­dot, 16,50 € les 100 ml.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.