APRÈS L’EF­FORT, le ré­con­fort

VOI­CI LES 3 SE­CRETS D’UNE BONNE RÉ­CUP’ POST-RUN­NING OU POST-RAN­DO.

Avantages - - Ça Fait -

1 Boire, mais quoi ? De l’eau, tout sim­ple­ment, si l’ef­fort n’a pas du­ré plus de 1 h(1 à 2 l par pe­tites gor­gées es­pa­cées). Au-de­là ou en cas d’ef­fort in­tense, on pré­pare une bois­son spé­ci­fique : 4 sucres dans 1/2 l d’eau peu mi­né­ra­li­sée + 1/2 ci­tron pres­sé. Et pour la col­la­tion ? Une ba­nane ou une barre aux fruits secs (Ever­nat, 1,70 € sur green­weez.com).

2 Douche écos­saise. On al­terne un jet d’eau chaude (max 39 °C) – qui dé­tend et dont l'ef­fet va­so­di­la­ta­teur per­met un meilleur af­flux de sang et d’oxy­gène – et un jet d’eau froide, des pieds vers le haut du corps (ou au moins les jambes pour les fri­leuses) pour dé­con­ges­tion­ner les muscles. A la sor­tie, on se masse avec une crème ad hoc (Gel Re­lax an­ti-fa­tigue Aki­leïne Sports, 9,35 €).

3 Eti­re­ments à la co­ol. 2 règles d’or à res­pec­ter : on s’étire sans à-coups – au risque d’ag­gra­ver les cour­ba­tures – et quand les muscles sont re­froi­dis (15 à 20 min après l’ef­fort). On tient 5 à 10 s avant d’es­sayer d’al­ler plus loin. Après une séance in­tense, on pré­fère le vé­lo ou la na­ta­tion aux éti­re­ments ciblés. D’autres conseils dans le livre « My run­ning book », de Na­dia Ati­ki et Anne-Lize Du­val, éd. Ey­rolles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.