ÇA FAIT DU BIEN. A bas les cour­ba­tures !

AVEC CES CONSEILS DE PROS, EF­FORT RIME AVEC CONFORT.

Avantages - - Sommaire -

Avant ON S’ÉCHAUFFE. De­bout, une main sur le dos­sier d’une chaise, une jambe dé­col­lée lé­gè­re­ment du sol, on fait des ro­ta­tions avec les che­villes 10 fois dans un sens, puis dans l’autre. On change de jambe. De­bout, pieds écar­tés, mains po­sées sur les ge­noux flé­chis, on ef­fec­tue 10 ro­ta­tions des ge­noux vers l’in­té­rieur, puis vers l’ex­té­rieur. On se re­dresse et on des­sine avec les épaules 10 pe­tits cercles en avant, puis en ar­rière. Pen­dant ON BOIT ré­gu­liè­re­ment quelques gor­gées d’eau mi­né­rale pour as­sou­plir les muscles. ON DÉ­BUTE l’ef­fort cres­cen­do en ex­pi­rant len­te­ment. Le but : ré­gu­ler le rythme car­diaque et fa­ci­li­ter l’oxy­gé­na­tion des muscles pour li­mi­ter la fa­tigue et les ten­sions. ON PORTE des man­chons de com­pres­sion (sorte de chaus­settes sans pied) dont la pres­sion sur les mol­lets fa­ci­lite le re­tour vei­neux, li­mite les vi­bra­tions et les risques de lé­sions mus­cu­laires. Boos­ter Elite, BV Sport, 55,50 €. bv­sport.com Après ON SE DÉLASSE dans un bain chaud (40 °C) 15 min. Puis on ter­mine par un jet d’eau froide sur les jambes pour éli­mi­ner l’acide lac­tique ac­cu­mu­lé pen­dant l’ef­fort. ON AP­PLIQUE une huile à l’ar­ni­ca dé­con­trac­tante avant de se mas­ser avec un rou­leau à pâtisserie des che­villes jus­qu’au ventre. Puis on pé­trit bras et fes­siers à pleines mains. Huile de mas­sage à l’ar­ni­ca, We­le­da, 14 € les 200 ml. Mer­ci à Pas­cal Faivre-Pier­net, en­traî­neur de l’équipe We­le­da.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.