pour échap­per à la grippe

Avantages - - MÉDECINE DOUCE -

On la dif­fuse pour un air to­ni­fiant et sain : « Comme toutes les es­sences d’agrumes, elle sti­mule l’or­ga­nisme et dés­in­fecte une at­mo­sphère conta­mi­née grâce à son ac­tion an­ti­sep­tique », note Pas­cale Gé­lis-Im­bert**, phar­ma­cienne for­mée en phy­to­thé­ra­pie. On la dif­fuse 20 min toutes les 4 h, sur­tout pas en conti­nu pour ne pas ir­ri­ter. « Et mieux vaut pri­vi­lé­gier un dif­fu­seur à sec ou à né­bu­li­sa­tion (dit aus­si à “ef­fet ven­tu­ri”) car on y verse l’HE pure. Ceux à eau, en re­vanche, ne sont pas as­sez concen­trés », in­siste-t-elle. Les HE de ra­vint­sa­ra ou d’eu­ca­lyp­tus ra­dié ont éga­le­ment une ac­tion an­ti­vi­rus et peuvent être mé­lan­gées à parts égales avec le ci­tron dans un fla­con de 10 ml à dif­fu­ser. Le vi­rus at­taque ? On se rue sur le si­rop de su­reau : ces baies noires, très riches en an­ti­oxy­dants, bloquent le dé­ve­lop­pe­ment du vi­rus. À ache­ter en phar­ma­cie (Sam­bu­col) ou à pré­pa­rer à par­tir de baies de su­reau (bio ou ra­mas­sées dans un en­droit « propre », et conge­lées en dé­but d’au­tomne). La re­cette : faire bouillir 500 ml d’eau avec 500 g de sucre et 15 g d’acide ci­trique (pour la conser­va­tion), puis ajou­ter 500 g de baies (+ éven­tuel­le­ment ci­tron, can­nelle, clou de gi­rofle…) et lais­ser à nou­veau bouillir 4 min. At­tendre au moins 2 h avant de fil­trer, cuire à nou­veau le si­rop

10 min, puis le mettre dans une bou­teille sté­ri­li­sée. À gar­der au fri­go : 1 cuil. à s. 3 fois par jour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.