PLA­NÈTE KIDS.

IL CONFOND LE « P » ET LE « B », IN­VERSE DES LETTRES… ON SE POSE DES QUES­TIONS.

Avantages - - Sommaire Février -

P’tit Loup a bien du mal à lire : aux grands mots les grands re­mèdes

1 Il ne se­rait pas dys­lexique ? Si on se rend compte de dif­fi­cul­tés d’ap­pren­tis­sage ou d’er­reurs ré­cur­rentes, on en parle à l’ins­tit.

En CP, au tout dé­but, ce­la peut arriver, mais ce­la dis­pa­raît as­sez vite en gé­né­ral. Nos doutes per­sistent ? On consulte alors son mé­de­cin : si be­soin, il pour­ra lui pres­crire un bi­lan chez un or­tho­pho­niste. La dys­lexie est un trouble qui ne se soigne pas, mais dont on peut at­té­nuer les symp­tômes avec de la ré­édu­ca­tion. Mieux vaut ne pas at­tendre que les dif­fi­cul­tés de l’en­fant s’ac­cu­mulent.

• L’ap­pli « DYS­play » pro­pose un dé­pis­tage sous forme de ques­tion­naire (gra­tuit) et des jeux de ré­édu­ca­tion créés au­tour de la mé­thode Béa­trice Sau­va­geot, en par­te­na­riat avec Ma­la­koff Mé­dé­ric ( 69 € le pack en­fant).

Sur Google Play et IOS. Plus d’in­fos sur puis­san­ce­dys.org

2 Il voit vrai­ment bien ? Un dé­pis­tage vi­suel est pré­vu lors de la vi­site mé­di­cale sco­laire entre 5 et 6 ans. Mais s’il y a des an­té­cé­dents fa­mi­liaux, l’As­nav (As­so­cia­tion na­tio­nale pour l’amé­lio­ra­tion de la vue) pré­co­nise d’en faire un dès l’âge de 3 ans chez un oph­tal­mo. Et pro­pose des conseils pour la vue des en­fants sur as­nav.org

3 Il y a des bou­quins adap­tés ? Pour lui re­don­ner confiance et lui mon­trer que lire ce n’est pas que la ga­lère…

• Les édi­tions Na­than et l’or­tho­pho­niste Na­tha­lie Cha­pey ont adap­té les best-sel­lers de la lit­té­ra­ture jeu­nesse : phrases com­plexes ré­écrites, mises en page plus claires… dys­cool.na­than.fr On aime aus­si la nou­velle col­lec­tion Le club des Dys (Cas­tor Poche), su­per­vi­sée par Ma­rie-Pierre Bi­dal, de l’as­so­cia­tion Po­ten­tialDys. po­ten­tialdys.org

• Les e-books Co­li­bri (Be­lin Edu­ca­tion), sur ta­blettes et or­dis, jouent avec la taille de la po­lice et la mise en cou­leur des gra­phèmes pour ai­der au dé­chif­fre­ment. Et donnent aus­si des dé­fi­ni­tions ou des lec­tures au­dio de cer­tains pas­sages pour fa­ci­li­ter la com­pré­hen­sion. epa­gine.com. Mer­ci à Au­ré­lie Com­men­ville, or­tho­pho­niste

par

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.