Avantages

430 km/h

- PAR GERTRUDE GUESDON

C’est le re­cord de vi­tesse de cir­cu­la­tion de l’in­for­ma­tion entre les neu­rones. En clair, il faut au cer­veau à peine une de­mi-se­conde pour res­sen­tir une pi­qûre, par exemple.

ADIOS LES LU­NETTES !

Cli­quer sur la sou­ris dès qu’on voit ap­pa­raître sur un fond gris des barres ver­ti­cales noires et blanches un peu floues ? Cet exer­cice (certes ré­bar­ba­tif, mais ef­fi­cace) fait par­tie de ceux qui aident à se pas­ser de lu­nettes pour lire, en sti­mu­lant les neu­rones du cor­tex vi­suel et en leur ap­pre­nant à voir une image floue comme de plus en plus nette. Car si c’est bien l’oeil qui voit, c’est le cer­veau qui in­ter­prète l’image. Le prin­cipe est va­li­dé, no­tam­ment par une étude is­raé­lienne. Au bout de 3 mois, les par­ti­ci­pants lisent en moyenne des lettres

60 % plus pe­tites. Il faut être mo­ti­vée : ce n’est pas don­né (25 € par tri­mestre, puis 55 € par an sur l’ap­pli Smart­phone Glas­sesOff/400 € le pro­gramme sur le site Re­vi­tal Vi­sion) et as­sez contrai­gnant. Il faut en plus faire les exer­cices plu­sieurs fois par se­maine pen­dant plu­sieurs mois et pré­voir des séances d’en­tre­tien pour conser­ver les bé­né­fices.

LE FIT­NESS DU CER­VEAU AR­RIVE EN SALLE !

Si cou­rir sur un ta­pis ou pé­da­ler ré­gu­liè­re­ment sur un vé­lo ren­force les scores de mé­moire*, il se­ra bien­tôt pos­sible d’en­traî­ner di­rec­te­ment sa ma­tière grise grâce à des ap­pa­reils dé­diés. Par­mi eux, le mi­roir connec­té Fit­tar, qui pro­pose, entre yo­ga et boxe, des exer­cices de ré­ac­tion cog­ni­tive. Ou en­core Re­flex-ON , une station de Fit­ness Men­tal équi­pée d’un casque de réa­li­té vir­tuelle. Ima­gi­nées par des spé­cia­listes, ces ma­chines font tra­vailler notre concen­tra­tion, notre mé­moire, notre vi­sion pé­ri­phé­rique ou notre ra­pi­di­té de ré­ac­tion. En s’en­traî­nant en­core et en­core, on peut amé­lio­rer la trans­mis­sion de l’in­flux ner­veux et ré­duire le temps entre la dé­ci­sion et l’exé­cu­tion du geste. De quoi avoir des ré­flexes dignes d’un spor­tif de haut ni­veau. * « Jour­nal of Alz­hei­mer’s Di­sease »

Sur la plage ou sur sa ter­rasse, 3 exer­cices fa­ciles pour se dé­tendre et se mus­cler en dou­ceur. On dé­tend son dos

As­sise au bord d’un ro­cher (ou d’une chaise), pen­chée en avant pour for­mer un angle dos-cuisses in­fé­rieur à 90° et évi­ter de se cam­brer, pla­cer un pa­réo sur le haut de la poi­trine, pans vers le dos, bras flé­chis. Pous­ser le ster­num contre l’écharpe en res­pi­rant 10 fois et en « creu­sant » le haut du dos.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France