Avantages

Belles grim­pantes

- Botany · Ecology · Gardening · Biology · Hobbies · 50PLUS

Le ro­sier ‘Zé­phi­rine Drou­hin’ est un pe­tit grim­pant (3 m) très rus­tique, aux tiges dé­pour­vues d’épines. Il fleu­rit en conti­nu de juin à oc­tobre, même à l’ombre. Ses fleurs se­mi-doubles, rose vif et grou­pées par trois, sont très par­fu­mées.

Le confi­ne­ment a ti­tillé notre fibre jar­di­nière ? Pour évi­ter dé­cep­tions et ca­tas, pe­tits conseils aux néo­phytes.

« J’ai plan­té la menthe et le thym dans le même bac… » Er­reur !

Leur fré­quence d’ar­ro­sage est in­com­pa­tible. Le thym est une plante cha­meau, qui pré­fère les sols secs, la menthe, elle, est une as­soif­fée qui se pré­lasse en mi­lieu hu­mide. Avant tout ma­riage entre aro­ma­tiques, il faut te­nir compte de leurs be­soins (eau, so­leil…). Par exemple, as­so­cier thym, ro­ma­rin, sauge dans un pot, et, dans un autre, co­riandre, per­sil, ci­bou­lette, aneth… Le ba­si­lic, ir­ré­duc­tible cé­li­ba­taire (comme la menthe), pré­fère vivre en so­lo.

« J’ai fait un trou et j’y ai ver­sé tout le sa­chet de graines » Et voi­là… ça a pous­sé en touffe, puis tout a jau­ni. Pour les graines, on sème en lignes ou à la vo­lée, dans un jo­li geste ample. Fa­cile, c’est écrit au dos du sa­chet.

« Tous ces vers dans la terre, je vais les vi­rer avant de plan­ter » Sur­tout pas ! La terre re­gorge de mi­cro-or­ga­nismes, de larves et de vers. Si cer­tains peuvent gri­gno­ter les ra­cines, sans que ce soit gê­nant si on n’at­teint pas le seuil de pul­lu­la­tion, ce sont en ma­jo­ri­té des al­liés du jar­di­nier, par­ti­cu­liè­re­ment les vers de terre qui dé­com­posent les dé­bris vé­gé­taux et aèrent le sol.

« J’ai ins­tal­lé sur une bor­dure une pe­tite plante en go­det qui fait main­te­nant 1,50 m de haut ! » Le pro­blème, c’est qu’elle cache celles qui sont ins­tal­lées der­rière. Il faut tou­jours se ren­sei­gner sur sa hau­teur et sa lar­geur à com­plet dé­ve­lop­pe­ment avant d’ins­tal­ler une plante.

« J’ai paillé la terre, mais les radis ne pointent pas… » Pailler, c’est cou­vrir la terre d’une couche vé­gé­tale (dé­chets de tonte, dé­bris de taille, feuilles mortes, écorces…) ou mi­né­rale (éclats d’ar­doises, ga­lets…), qui per­met de main­te­nir l’hu­mi­di­té du sol. Mais, en cas de se­mis, il faut at­tendre que les plan­tules pointent, si­non elles étouffent !

TRÉ­SORS D’ÉTÉ

Au fil des ba­lades sur les sen­tiers buis­son­niers ou dans les jar­dins des co­pains, on n’hé­site pas à ré­col­ter quelques graines de nos plantes coups de coeur. Sans abî­mer les plantes, bien sûr. On les glisse dans des en­ve­loppes en pa­pier, pour les gar­der bien au sec. Et hop, on les dis­perse dans le jar­din en ren­trant ! Ren­dez-vous l’an pro­chain pour de belles sur­prises…

LE PA­RA­SOL ISOTONER

Après les pa­ra­pluies et les chaus­sons, la marque au­ver­gnate se lance dans les pa­ra­sols de plage. À la fois lé­gers et ro­bustes, on adore leur look ra­fraî­chis­sant. Pro­tec­tion an­ti-UV 50+, ø 180 cm. En po­ly­es­ter, alu­mi­nium et fibre de verre. 39,90 €, isotoner.fr

 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France