Avantages

MON NEZ, UNE PORTE D’EN­TRÉE À VER­ROUILLER

- Health · Monaco

Ses mu­queuses et ses poils jouent le rôle de « vi­giles » afin d’em­pê­cher pous­sières, pol­luants, mais aus­si vi­rus res­pi­ra­toires de pé­né­trer dans notre or­ga­nisme. Pour bien faire leur bou­lot, ils doivent res­ter suf­fi­sam­ment hu­mides et pas trop en­com­brés. D’où un con­seil ré­cur­rent des mé­de­cins : quand les nui­sibles rôdent, ef­fec­tuer un la­vage de nez quo­ti­dien avec un sé­rum phy­sio­lo­gique ou un spray d’eau de mer iso­to­nique. Le bon geste ? Pen­cher la tête sur le cô­té et en­voyer le li­quide dans la na­rine du des­sus, même chose de l’autre cô­té, avant de se mou­cher. Mais at­ten­tion, la Di­rec­tion gé­né­rale de la san­té dé­con­seille for­mel­le­ment de se la­ver le nez si on pense avoir at­tra­pé le co­ro­na­vi­rus, car le li­quide pour­rait en­traî­ner plus fa­ci­le­ment le vi­rus vers les pou­mons. Reste que chou­chou­ter notre ap­pen­dice na­sal est bien le nerf de la guerre pour pré­ve­nir les in­fec­tions, à tel point que les cher­cheurs planchent sur de nou­velles so­lu­tions pour le pro­té­ger, comme un spray à va­po­ri­ser dans le nez pour pié­ger et tuer les vi­rus (pro­jet Ter­minA­nion por­té par l’In­serm) ou un pro­bio­tique na­sal pour ren­for­cer les bonnes bac­té­ries lo­cales (uni­ver­si­té d’An­vers).

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France