Avantages

ET SI C’ÉTAIT L’EF­FET PLA­CE­BO ?

- Health · International System of Units

Peu im­porte. De­puis la nuit des temps, des per­sonnes se trans­mettent des gestes, des prières et des for­mules qui sou­lagent la dou­leur ou ac­cé­lèrent la gué­ri­son. Quand la per­sonne qui les uti­lise y croit, ces tech­niques fonc­tionnent dans un cer­tain nombre de cas. C’est le fa­meux ef­fet pla­ce­bo. Une ré­cente étude montre la même chose en mé­de­cine « conven­tion­nelle » : plus le mé­de­cin est cer­tain de l’ef­fi­ca­ci­té de la crème qu’il pres­crit contre les brû­lures, plus les pa­tients sont sou­la­gés. Même si la pom­made ne contient en réa­li­té au­cun prin­cipe ac­tif* ! Le plus fas­ci­nant ? Qu’on re­çoive un vé­ri­table an­ti­dou­leur ou un pla­ce­bo, ce sont les mêmes zones cé­ré­brales et cir­cuits neu­ro­lo­giques qui s’ac­tivent. Voi­là pour­quoi on res­sent une réelle amé­lio­ra­tion dans les deux cas.

* Na­ture Hu­man Be­ha­viour, oc­tobre 2019

3 CLÉS POUR SE CONNEC­TER À SES POU­VOIRS

LA PRÉ­SENCE. Pour ap­prendre à être plei­ne­ment consciente de notre corps, at­ten­tive à toutes les sen­sa­tions qui nous tra­versent, on s’en­traîne à mé­di­ter (avec une ap­pli type Calm, Head­space, Na­ma­ta­ta…).

L’AN­CRAGE. In­dis­pen­sable pour se sen­tir stable, confiante, en sé­cu­ri­té. As­sise, de­bout ou al­lon­gée, on prête at­ten­tion au contact avec le sol et on vi­sua­lise des ra­cines pro­fondes qui nous re­lient à la Terre. LA RES­PI­RA­TION. En fer­mant les yeux et en sui­vant notre souffle, concen­trée sur chaque nou­velle ins­pi­ra­tion et ex­pi­ra­tion, on re­lâche les ten­sions et on fait le vide en soi.

Voi­là notre ré­ac­tion après avoir tes­té le pis­to­let à per­cus­sion

The­ra­gun Prime. Des­ti­né à fa­ci­li­ter la ré­cu­pé­ra­tion mus­cu­laire pro­fonde après le sport ou à s’échauf­fer, c’est l’al­lié des spor­tifs. Mais ce qui nous a sur­tout plu, c’est sa ca­pa­ci­té à dé­nouer pro­fon­dé­ment et en quelques mi­nutes les ten­sions ner­veuses, à al­lé­ger les jambes lourdes et à sou­la­ger les lom­baires après des heures en po­si­tion as­sise. Grâce à sa forme tri­an­gu­laire, on peut se mas­ser en toute au­to­no­mie sans se contor­sion­ner, y com­pris dans le dos. Alors, certes, le jou­jou vaut son pe­sant d’or (à par­tir de 300 €), mais c’est vrai­ment un ca­deau qui fait du bien. the­ra­gun.com

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France