Avantages

Cos­mé­tique

- Gardening · Hobbies · Mexico

Fin de l’été… et notre jar­din ne res­semble plus à rien ? On lui rend sa beau­té d’ori­gine en quelques pe­tits gestes es­thé­tiques.

avec la taille de toutes les branches éche­ve­lées qui dé­bordent de la haie, le désher­bage (à la bi­nette) des plantes qui ont en­va­hi les al­lées, et la mise en forme des bor­dures : même dans un jar­din cam­pa­gnard, il suf­fit de tra­cer net­te­ment les bor­dures des mas­sifs et des al­lées (avec une bêche bien af­fû­tée) pour leur re­don­ner du to­nus. Et si le ga­zon re­trouve sa cou­leur et sa den­si­té après les pre­miers ma­tins frais et hu­mides, c’est le mo­ment de re­prendre la tonte (pas trop à ras).

et maquillage de ren­trée avec une pa­lette pim­pante. Les fleurs d’au­tomne se­ront jaunes, orange, mauves ou rouges (dah­lias, mar­gue­rites, as­ters…) et s’achètent dé­jà fleu­ries en grands pots. On les ins­talle dans les en­droits dé­gar­nis des mas­sifs (et on n’ou­blie pas d’ar­ro­ser juste après la plan­ta­tion).

c’est l’ef­fet flash des belles po­tées. Es­prit ré­cup avec d’in­so­lites conte­nants ou des pots en ré­sine vi­ve­ment co­lo­rés, on pri­vi­lé­gie les vo­lumes gé­né­reux qui per­mettent un bon dé­ve­lop­pe­ment des ra­cines. Pour bou­cher les trous, on peut éga­le­ment plan­ter des pe­tits ar­bustes à feuillage per­sis­tant (fu­sain ja­po­nais, oran­ger du Mexique, lau­rier-rose en cli­mat doux…) et des gra­mi­nées (sti­pa, mis­can­thus).

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France