HOPE TECH 3 E4

Bike (France) - - Comparatif -

SUR LE PA­PIER

On ne pré­sente plus la vé­né­rable marque an­glaise Hope dont tous les pro­duits bé­né­fi­cient d’une qua­li­té de fa­bri­ca­tion in­éga­lée. Nous sommes ici dans le royaume de l’ar­ti­sa­nat, presque de l’art… Chaque pièce qui com­pose ces freins est en alu usi­né CNC, et le tra­vail est d’une pré­ci­sion re­dou­table. Sur les Tech 3 E4, le maître-cy­lindre est do­té de deux pe­tites mo­lettes, en alu usi­né bien évi­dem­ment, qui per­mettent d’ajus­ter la garde (mo­lette Reach) et l’at­taque (mo­lette BPC). Usi­né dans un unique bloc d’alu, ce qui est une sa­crée prouesse vu la com­plexi­té de la pièce, l’étrier est do­té de 4 pis­tons de 16 mm de dia­mètre. Si les maîtres-cy­lindres ne sont pas am­bi­dextres, le col­lier de mon­tage sur le cintre est com­pa­tible Shi­ma­no I-Spec, ce qui per­met d’in­té­grer le­viers et com­mandes de vi­tesses sur un même col­lier, pour un mon­tage plus « propre » et moins en­com­brant. Nous les avons tes­tés en op­tant pour l’op­tion « du­rite avia­tion » où la du­rite est en fils d’acier tres­sés. C’est beau et sur­tout, ce­la per­met de la rendre bien plus ré­sis­tante aux chocs et à l’écra­se­ment. Le disque est pro­po­sé en ver­sion stan­dard ou se­mi-flot­tant et ils sont dis­po­nibles dans 6 co­lo­ris d’ano­di­sa­tion : noir, vio­let, orange, bleu, rouge et ar­gent.

SUR LE TER­RAIN

Très com­pacts, les maîtres- cy­lindres ne prennent guère de place sur le cintre et laissent l’es­pace né­ces­saire pour bien po­si­tion­ner com­mandes de vi­tesses ou de tige de selle té­les­co­pique. Le mon­tage de l’étrier ne pose pas de pro­blème par­ti­cu­lier, mais il est dé­pour­vu de pos­si­bi­li­tés de ré­glage d’in­cli­nai­son de la du­rite, ce qui pour­ra être un peu gê­nant sur cer­tains cadres. Les deux mo­lettes Reach et BCP offrent un ré­glage très pré­cis (mer­ci l’in­dexa­tion) et une très grande plage d’ajus­te­ment, que ce soit pour la garde ou pour l’at­taque. Seul pe­tit re­proche, lorsque l’on ajuste l’at­taque, ce­la mo­di­fie la po­si­tion du le­vier et il faut donc re­tou­cher la mo­lette de la garde pour re­trou­ver la po­si­tion ini­tiale. Les mo­lettes sont fa­ciles à ma­ni­pu­ler mais leurs bords as­sez ef­fi­lés (usi­nage CNC) fait par­fois un peu mal aux doigts lors­qu’on les ma­ni­pule sans gants. Les Hope sont des mo­dèles très si­len­cieux, même en condi­tions hu­mides, on en­tend à peine un lé­ger sif­fle­ment ai­gu à basse vi­tesse. Le tout pe­tit le­vier Hope offre une « prise en doigts » ex­cel­lente, il est fa­cile à ap­pré­hen­der et les doigts ne glissent pas. Le tou­cher est vrai­ment très agréable, on ne res­sent pas de fric­tion, et le re­tour du le­vier est franc, voire un peu bruyant si on lâche pré­ci­pi­tam­ment le le­vier sans l’ac­com­pa­gner avec les doigts. Le ré­glage de l’at­taque est très ef­fi­cace et il est fa­cile de choi­sir entre un frein as­sez di­rect ou au contraire un frein à la course très longue. Une fois que les pla­quettes entrent en contact avec le disque, le le­vier ne s’en­fonce plus trop, il n’y a pas cette sen­sa­tion de « mol­lesse » que l’on peut re­trou­ver sur d’autres freins, mais sans que ce­la se fasse au dé­tri­ment de la pro­gres­si­vi­té car les Hope res­tent tou­jours très fa­ciles à do­ser. Les Tech 3 se sont ré­vé­lés puis­sants à basses vi­tesses, mais à hautes vi­tesses et sur les longues des­centes, nous avons consta­té qu’ils chauf­faient et que leur mor­dant était bien moins agres­sif. Si vous roulez en mon­tagne, et que votre pra­tique est plu­tôt orien­tée en­du­ro, il se­ra plus ju­di­cieux d’op­ter pour les pla­quettes mé­tal­liques (en op­tion) qui se­ront plus ef­fi­caces à hautes vi­tesses.

En­tiè­re­ment réa­li­sés à la main dans les ate­liers Hope, les Tech E3 bé­né­fi­cient d’une fi­ni­tion ex­cep­tion­nelle.

Belle prouesse tech­no­lo­gique avec un étrier usi­né à par­tir d’un seul bloc d’alu.

Si le le­vier est per­cé, ce n’est pas pour le gain de poids mais pour évi­ter que les doigts ne glissent.

L’étrier est dis­po­nible en ver­sion se­mi-flot­tant qui per­met une meilleure éva­cua­tion de la cha­leur.

La mo­lette Reach per­met d’ajus­ter la garde et la BPC, l’at­taque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.