BOLD un­plug­ged, roi de la pente

On n’avait au­cun doute sur la ca­pa­ci­té de cette pe­tite marque suisse à pro­duire des vé­los de qua­li­té. Il res­tait à sa­voir comment ce nou­veau Bold Un­plug­ged se com­por­tait sur le ter­rain. Et fran­che­ment, on n’a pas été dé­çu…

Bike (France) - - Sommaire - Texte et pho­tos : Laurent Re­vi­ron

SUR LE PA­PIER

Bold est une marque suisse as­sez confi­den­tielle qui fait de beaux pro­duits mon­tés à la carte. Le ta­rif se ré­vèle in­évi­ta­ble­ment plu­tôt éle­vé, mais pas for­cé­ment ex­ces­sif si l’on prend en compte l’en­semble des ser­vices pro­po­sés. La com­mande se fait par In­ter­net. Le site pro­pose dif­fé­rentes confi­gu­ra­tions au ni­veau des pé­ri­phé­riques. Le ta­rif va­rie alors en fonc­tion des op­tions choi­sies. Il est pos­sible de pas­ser un pe­tit coup de fil au siège pour dis­cu­ter avec un tech­ni­cien des choix les plus ju­di­cieux en fonc­tion de la mor­pho­lo­gie du client, de ses at­tentes et sur­tout de sa pra­tique. Une fois le vé­lo com­man­dé, il peut être envoyé au do­mi­cile, mais cette pe­tite boîte de pas­sion­nés offre éga­le­ment la pos­si­bi­li­té de ré­cu­pé­rer le vé­lo au siège, de fa­çon à ce que l’en­gin sorte des ate­liers ré­glé aux pe­tits oi­gnons. L’amor­tis­seur in­té­gré dans le tube de selle reste la grosse par­ti­cu­la­ri­té de la marque. Une dif­fé­rence es­thé­tique de taille, puisque les vé­los res­semblent presque à des mo­dèles se­mi-ri­gides. Cette spé­ci­fi­ci­té laisse évi­dem­ment beau­coup plus de place pour ca­ser un bi­don. On ac­cède à l’amor­tis­seur par le sa­bot de pro­tec­tion du cadre qui se re­tire fa­ci­le­ment grâce au sys­tème de fixa­tion à ai­mants. Le ré­glage du SAG se fait à l’aide des re­pères de pour­cen­tage d’en­fon­ce­ment in­di­qués sur une biel­lette du tri­angle ar­rière. Le Un­plug­ged que l’on a es­sayé ici offre 170 mil­li­mètres de dé­bat­te­ment à l’avant avec une Rock Shox Ly­ric De­bon Air, et 160 mm à l’ar­rière avec un Rock Shox Su­per De­luxe. Moyen­nant un pe­tit billet en plus, on peut choi­sir une op­tion en 180 mm de dé­bat­te­ment à l’avant. Si l’on re­met en­core un peu la main au porte-mon­naie, au lieu du groupe Sram GX de ce mo­dèle, on peut dis­po­ser d’un XX1. Plu­sieurs pos­si­bi­li­tés s’offrent éga­le­ment aux clients au ni­veau des roues avec dif­fé­rentes ré­fé­rences de chez DT Swiss en 29, mais aus­si en 27,5. Le mo­dèle tes­té ici dis­po­sait de l’op­tion la plus haut de gamme avec les XM1200 en car­bone en 29. La par­ti­cu­la­ri­té de ce Un­plug­ged reste aus­si les nom­breuses pos­si­bi­li­tés de ré­glage de la géo­mé­trie qu’il

Au gui­don de ce vé­lo, on se sents tout de suite en sé­cu­ri­té pour se lan­cer sauts.” dans les

offre. On peut, grâce à un sys­tème de rou­le­ments ex­cen­triques au ni­veau de la co­lonne de di­rec­tion, faire va­rier l’angle de 63,3° à 65,9°. Un mé­ca­nisme per­met éga­le­ment de fa­ci­le­ment mo­di­fier la lon­gueur des bases, et ain­si adap­ter par­fai­te­ment le vé­lo en fonc­tion de l’op­tion des roues choi­sies. Cette spé­ci­fi­ci­té, qui offre quatre ni­veaux de ré­glage, per­met de jouer sur l’em­pat­te­ment, la hau­teur du boî­tier de pé­da­lier et l’angle de di­rec­tion.

SUR LE TER­RAIN

Il suf­fit de je­ter un oeil sur ce Bold pour s’aper­ce­voir que l’en­gin est taillé pour la pente. Sur­tout avec les ré­glages qui ont été choi­sis sur le mo­dèle que l’on a eu à dis­po­si­tion, avec un angle de di­rec­tion ré­glé à 63,5°, un em­pat­te­ment énorme à 1 300 mm et donc un boî­tier de pé­da­lier très bas. En par­tant du prin­cipe qu’un grand nombre de fac­teurs in­fluencent la garde au sol (em­pat­te­ment, angle de di­rec­tion, taille des roues, SAG…), Bold a comme d’autres marques dé­ci­dé de ne pas com­mu­ni­quer sur cette me­sure. C’est sur les pentes de La Clu­saz que l’on a réa­li­sé nos pre­miers tours de roues à son gui­don. Comme on avait bien l’in­ten­tion de se mettre dans de la pente, on a pous­sé le concept jus­qu’à rou­ler avec un SAG im­por­tant à 40 mm (la marque pré­co­nise entre 35 et 40). Il ne faut que quelques mètres pour ap­pré­cier la sta­bi­li­té de ce vé­lo. Le gui­don bien large et la po­tence à 34 mm offrent un poste de pi­lo­tage ty­pé DH. Avec ce ré­glage au ni­veau de l’amor­tis­seur, l’as­siette est in­évi­ta­ble­ment sur l’ar­rière. Une po­si­tion pas for­cé­ment idéale pour pé­da­ler. L’en­semble ne se montre du coup pas très vif au coup de pé­dale mais, tant que l’on ne cherche pas à battre des re­cords d’as­cen­sion, ce Bold grimpe cor­rec­te­ment grâce à une bonne dé­mul­ti­pli­ca­tion. En re­vanche, on se sent vrai­ment pous­ser des ailes dans la pente, au point de pas­ser fa­ci­le­ment des in­cli­nai­sons dans les­quelles on hé­site à s’en­ga­ger d’or­di­naire. Ce châs­sis hyper long et les roues de 29 as­surent une sta­bi­li­té hors normes. Si avec au­tant de SAG, le vé­lo gomme à mer­veille les gros comme les pe­tits chocs en se mon­trant ir­ré­pro­chable droit dans la pente, il ne faut pas lui de­man­der d’être vif. L’ar­rière manque alors cruel­le­ment de ré­ac­ti­vi­té. Il faut vrai­ment ti­rer fort sur les pé­dales pour ex­traire la roue ar­rière du sol lors des im­pul­sions. Les freins ne se montrent pas for­cé­ment à la hau­teur. En ef­fet, cet en­semble Sram offre nor- ma­le­ment des per­for­mances cor­rectes et, sur ce vé­lo si ty­pé « des­cente », on ap­pré­cie­rait un peu plus de mor­dant. Dans les por­tions de pé­da­lage tech­niques où il faut jongler avec les cailloux af­fleu­rant, le boî­tier de pé­da­lage est trop bas. Avec ce ré­glage, les ma­ni­velles touchent à plu­sieurs re­prises. On es­saie alors le vé­lo avec moins de SAG. À 30 mm, le Bold est tout de suite mieux pour pé­da­ler. L’on est dé­jà po­si­tion­né un peu plus au-des­sus du boî­tier de pé­da­lier et les ma­ni­velles touchent lo­gi­que­ment un peu moins. Néan­moins, l’en­semble conserve sa per­son­na­li­té un peu pa­taude et cette sta­bi­li­té à toute épreuve. Avec, c’est un plai­sir de dé­va­ler les pistes 4x4 ra­pides et pié­geuses qui in­vitent gé­né­ra­le­ment à la pru­dence. En toute lo­gique, les ca­rac­té­ris­tiques de ce vé­lo n’offrent en re­vanche pas une grande ca­pa­ci­té à en­chaî­ner les vi­rages ser­rés. Et dans une sé­rie d’épingles que l’on réa­lise avec la to­ta­li­té de nos vé­los d’en­du­ro, ce Bold était plu­tôt en dif­fi­cul­té. Une bonne tech­nique de pi­lo­tage per­met­tra de com­pen­ser mais, à ni­veau de pra­tique équi­valent, ce vé­lo ne fa­ci­li­te­ra pas la vie dans ces pas­sages à faible vi­tesse. Re­fer­mer l’angle de di­rec­tion per­met d’ob­te­nir un pe­tit gain à ce ni­veau-là, mais le Bold reste, quoi qu’il en soit, un vé­lo bien plus stable que ma­niable.

Le châs­sis très long et les roues de 29” as­surent une sta­bi­li­té hors normes.

Cette Rock Shox Ly­ric offre 170 mm de dé­bat­te­ment, mais on peut choi­sir en op­tion un mo­dèle en 180 mm.

Ce sys­tème de bague ex­cen­trique pro­pose quatre po­si­tions dif­fé­rentes, ce qui per­met de mo­di­fier la lon­gueur des bases.

Le gui­don large à 800 mil­li­mètres ren­force cette sen­sa­tion de sta­bi­li­té propre à ce Bold.

Ce n’est pas le vé­lo le plus joueur de sa ca­té­go­rie, mais ça n’em­pêche pas de se lâ­cher.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.