Pneu Maxxis Re­kon Race

L’avis de la ré­dac­tion

Bike (France) - - Sommaire -

Le Re­kon Race s’ins­pire di­rec­te­ment d’un autre pneu de XC de chez Maxxis, l’Ikon. Comme ce­lui-ci, il est po­ly­va­lent et se des­tine aux ter­rains mixtes et tech­niques. C’est cer­tai­ne­ment la rai­son pour la­quelle il équipe dé­sor­mais le mul­tiple cham­pion du monde de cross­coun­try, Ni­no Schur­ter. C’est à l’ar­rière et en mon­tage tu­be­less qu’il a été tes­té. Le mon­tage s’est fait ra­pi­de­ment et sans en­combres, et il n’est pas né­ces­saire d’avoir un com­pres­seur ou une pompe spé­ciale tu­be­less pour le faire cla­quer. Il s’ins­talle très bien dans la jante et n’a po­sé au­cun pro­blème d’étan­chéi­té. Do­té de cram­pons as­sez pe­tits et as­sez bas, le Re­kon Race pré­sente peu de ré­sis­tance aux rou­le­ments, ce qui en fait un mo­dèle off rant un ex­cellent ren­de­ment dans les par­ties rou­lantes. S’il est moins per­for­mant sur les sols glis­sants comme le gras, il reste hon­nête grâce à des cram­pons la­té­raux, certes pe­tits, mais bien ré­par­tis sur l’en­semble du pneu. C’est sur les sols mixtes et en mon­tée qu’il s’en sort le mieux, avec un bon grip et une très bonne mo­tri­ci­té, ce qui le rend idéal à l’ar­rière. Il fait preuve de so­li­di­té, puisque nous n’avons ja­mais eu de pro­blème de cre­vai­son du­rant tout le test, alors qu’il a prin­ci­pa­le­ment été rou­lé sur les ter­rains ac­ci­den­tés du sud de la France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.